Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Charlie s’en va en guerre !

Publié le 14 Janvier 2015, 01:37am

Demain, contre-attaque démocratique retrouvez Mahomet en larmes dans tous vos kiosques. Un tour de magie que même le grand Potter n’aurait pas imaginé et 60 mille petits exemplaires d’un journal dissident se métamorphosent en 3 millions de tirages contre le terrorisme. Un joli pied-de-nez à tous ces enfoirés d’intégristes et un hommage courageux à ceux qui sont mort pour avoir défendu leurs opinions et nos libertés à l’aide d’un simple crayon de bois.

WARNING : le canard enchaîné subit à son tour des menaces. Le soutient populaire aux meurtriers et loin d’être anodin. À tel point que certains professeurs se sont senti obligés de tirer la sonnette d’alarme dans les médias tant les propos de certains enfants les ont choqués. Alors va-t-on vers la guerre ? Mais on y est déjà non ? L’État islamique ne lâchera jamais rien ce sont des jusqu’au-boutistes et rien à par la force ne mettra un terme à leurs exactions. Il semble par ailleurs que les risques d’attentat soient au maximum. Aujourd’hui, j’ai lu un article nous indiquant que pour la première fois, une vidéo a été publiée montrant un enfant exécutant deux hommes à l’aide d’un pistolet. À tous ceux qui pourraient encore soutenir cela de quelque façon que ce soit : voilà ce que vous soutenez, voici ce dont vous êtes les complices. Si votre livre est le bon et qu’il dit vrai, alors pour vous ce sera l’ENFER. Rien n’excusera de tels actes, de tels crimes contre l’humanité rien. Vous sombrerez dans l’oubli le néant vous appartient déjà. Prônez la paix, la tolérance et l’amour entre les peuples ou assumez une bonne fois pour toutes de ne pas être du côté des Français. Il y a de quoi ne pas être rassuré mais l’expérience nous montre quand temps de guerre les médias jouent un rôle primordial. Souvenons-nous de l’appel du général.

Bien sûr il ne faut pas céder à la panique, bien sûr il faut se battre. Se battre pour nos valeurs, pour la liberté. Se battre à coups de journaux, à coups de neurones contre l’ignorance et la barbarie. Je ne me trouve pas très drôle non plus ce soir mais j’appréhende.

La prochaine fois je vous donnerais une recette pour les macarons ça détendra l’atmosphère.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

C'est par cette fameuse phrase que le général de Gaulle a conclu l'appel à la résistance du 18 juin 1940 émit de Londres.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents