Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Mars et ça repart !

Publié par Hâche humaine sur 5 Mars 2015, 21:09pm

Déjà le troisième mois de l’année, bientôt le printemps ! Le monde reste un cirque sans nom où les coups de génie se mêlent aux atrocités les plus infâmes. Une nouvelle espèce est en train de naître : Homo-Robotis ! La main artificielle interagit avec le cerveau, les cœurs eux-mêmes sont aujourd’hui mécaniques ! Quel est ce monde qui se profile devant nous ? Entre radicalisme religieux et cerveau bientôt directement connecté à internet, la pensée piratée, la mémoire et la connaissance au-delà du réel ; quand la fiction rejoint la réalité, celle-ci devient effrayante et magique à la fois.

L’homme fabrique lui-même son évolution. Après avoir mis un frein à la sélection naturelle et créé au-delà d’un certain confort de vie morale, une grande proportion d’humains physiquement affaiblis ou malades, aujourd’hui, il parvient à corriger quantités d’erreurs en plus de se défaire de certains pièges de la nature comme les virus! Et pendant ce temps d’autres font la guerre, détruisent, bombardent, violent, tuent. Primate aussi barbare que génial, aussi complexe que prévisible.

Et pendant ce temps en Hexagonie, la colère gronde et les extrêmes grappillent toujours un peu plus de terrains. Les uns déconcertés, les autres découragés. Que reste t-il ? Un gouvernement englué dans une Europe des banques. Nos impôts ne remboursent pas la dette, ils remboursent simplement les intérêts « dû aux banques » dont les taux sont décidés par elles-mêmes sur la simple notation d’agence opaque et le tout sans que personne ni aucun état ne puisse s’y opposer. L’envie seulement existe-t-elle ? Le principe est simple, plus les états ont peine à rembourser et plus ils remboursent ! On marche sur la tête. Quand on pense qu’il suffirait aux états de taxer a minima les échanges boursiers pour en finir avec toutes les dettes de tous les pays en un rien de temps. Comment les hommes peuvent s’enrichir à ce point alors que les peuples font faillite ? La pouvoir prévaut à la grandeur d’esprit. C’est toute la tristesse de la pauvreté qu’induit le sentiment de toute-puissance.

Quel espoir avant le printemps ? Je ne sais pas, peut-être que les choses finiront par s’apaiser avant qu’il ne soit trop tard. Peut-être que les explications de textes que je peux lire à droite et à gauche sur internet entre pros différents partis éviteront à ceux-ci d’en découdre dans le monde réel. Peut-être pas. Où allons-nous ? Cette année 2015 a déjà eue son lot de malheurs et pourtant il reste encore bien du temps aux fous de Dieu et du dollar pour aggraver le bilan des victimes déjà ahurissant que la connerie humaine a sur le dos. Et pendant ce temps, il y a moi là, le derrière sur mon canapé. Je tape actu dans Google, jusqu’ici tout va bien ; première page, première ligne, un sexe féminin poilu est en gros plan ! Ben voyons, vive le vent d’hiver !

« Les victoires sont bien plus belles lorsqu'elles sont collectives. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents