Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


L'HISTOIRE ASSASSINÉE

Publié par Hâche humaine sur 26 Mars 2016, 09:19am

Quelle place donnons-nous à l'histoire dans ce fatras de guerres et de commerce sauvage. Palmyre, était une ville unique conservant les traces de différentes cultures s'étant succédé sur ces terres; cette antique citée apparaît dans les écritures saintes mais cela n'a pas empêché ces abrutis d'islamistes radicaux de détruire des pièces d'une valeur inestimable sans qu'il nous soit possible de comprendre la raison de ce mémoricide puisque la plupart de ces vestiges sont bien antérieurs à leur prophète. Comme disait le grand George: quand on est con, on est con... En Asie déjà, des Bouddhas géants d'une splendeur sans pareil, comptant parmi les plus grands chefs-d'œuvre jamais réalisés avaient été dynamité par les Talibans. Des musées Irakiens renfermant des pièces archéologiques extraordinaires ont été littéralement saccagés, mis en pièces. C'est notre mémoire qui s'efface.

L'histoire est assassinée et nul dirigeant ne semble s'en inquiéter. Certes il y a les vies humaines brisées, des pays dévastés mais l'histoire des hommes est notre mémoire commune, les ruines ainsi réduites en poussières sont une perte colossale pour l'humanité. Voici comment la folie des uns anéantit la culture des autres. Les Occidentaux et leur politique guerrière voulant se mêler de tout à tout va ont aussi permis à ces Islamistes hors du temps s'installer, piller et massacrer des monuments irremplaçables qui nous appartiennent à tous. L'argent et les ventes d'armes valent tellement plus que ces pierres taillées il y a des millénaires aux yeux de ces semeurs de guerre. 

Je pense que ces gens n'ont d'intérêt pour rien d'autre qu'eux-mêmes, je suis effondré de voir à quel point le patrimoine mondial passe au second plan lorsque l'enjeu financier est d'importance.

Et la France dans tout ça? Châteaux en ruine, églises démontées à la pelleteuse, la France aussi laisse son patrimoine agoniser dans l'indifférence générale. Tant de chefs d'œuvres de construction, de monuments qui nous rappellent les fondements de notre histoire laissé à l'abandon, vendu pour des raisons peu évidentes à de grandes fortunes étrangères mais qui, paraît-il, achètent notre pinard alors! L'État n'a pas d'argent à mettre dans la préservation de sa mémoire (certains espèreraient-ils la voir disparaître?). Certains châteaux parfois majestueux sont rachetés par des investisseurs étrangers, souvent asiatiques mais qui ne font souvent rien pour préserver ces joyaux d'architecture, d'autres sont littéralement laissés pour morts! L'histoire est une matière pour intello soi-disant mais c'est parce que l'école républicaine enseigne le mensonge dans un ennui qui fait fuir les adolescents boutonneux en quête d'action. L'histoire est notre socle. Je sais bien qu'entre chômage et guérillas politiques tout cela n'a que peu d'intérêt à première vue mais pourtant, si l'on considère qu'une redistribution des richesses permettrait à chacun de vivre mieux, elle pourrait tout autant permettre à notre mémoire de perdurer. Lorsqu'il n'y aura plus de trace du passé il sera difficile d'en conserver le souvenir.

Je n'ose pas croire que tout ceci soit volontaire. Qu'il y aurait un intérêt à ce que notre mémoire disparaisse, pourtant il semble bien que des pans entiers de notre histoire aient été volontairement occultés dans les écrits comme dans les enseignements. Il semble bien que l'on ait affaire à un j'enfoutisme caractérisé qui dépasse le cadre du simple laisser aller. C'est un crime contre l'histoire de l'humanité, contre l'histoire de France. Bien sûr il y a quelques bonnes volontés qui s'efforcent de préserver au mieux ce qu'ils peuvent mais c'est un véritable chemin de croix. Aucun effort n'est fait pour aider ces volontaires et ces associations qui se battent avec ténacité, souvent avec leurs propres deniers pour nous aider à conserver ce qui fait la réputation de la France: son patrimoine culturel et historique.

L'archéologie souffre d'un manque criant de moyens. Certains sites plus que prometteurs sont toujours en friche parce que aucun crédit ne vaut la peine d'être donné à la recherche de nos origines. Ajoutons à cela que toutes recherches étant susceptibles mettre en doute l'histoire acceptée dans les universités sont systématiquement empêchées à coup d'interdictions et de restrictions et sont portées au ridicule. Non seulement ce qui est su n'est pas conservé mais ce qui pourrait l'être n'est pas recherché. Entre lobbys religieux et propagande d'État, l'histoire vit de sombres heures et disparaît sous nos yeux. Je ne vois pas de volonté réelle de la part des autorités pour agir dans le sens de l'histoire bien au contraire. Dans un monde où les grands décideurs ont choisi de conduire l'humanité vers l'unicité totale (pour un contrôle total?), ce qui soit dit en passant est utopique et stupide, la mémoire des peuples est un obstacle qui doit disparaître en emportant avec elle toutes ces différences qui inventent les goûts et font danser l'humanité sur des rythmes variés et que nous appelons: nos cultures.  

Nous sommes tous concernés et nous devrions absolument prendre conscience de l'importance de ce phénomène car lorsque tout sera détruit il sera trop tard. C'est notre mémoire collective, nos racines, ce n'est pas rien. Nous marchons sur les pas de nos ancêtres, les comprendre c'est nous comprendre.

http://www.lepoint.fr/culture/vienne-un-chateau-abandonne-digne-d-un-conte-de-fees-29-11-2015-1985657_3.php

http://www.boreally.org/patrimoine-abandon/

http://www.metronews.fr/info/photos-destruction-de-l-arc-de-triomphe-de-palmyre-ces-joyaux-archeologiques-saccages-par-daech/mohx!VwUlMPYAxZBYo/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents