Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


LE CAUCHEMAR DE PÉRICLÈS

Publié par Hâche humaine sur 2 Avril 2016, 22:52pm

La démocratie un mot qui fait rêver tout le monde ou presque. La parole est donnée aux peuples. D'agoras en bureaux de vote, de référendums en suffrages universels le pouvoir pour chacun de choisir tout ou partie de son destin voilà un concept merveilleux qui ne demande qu'à aboutir. Seulement voilà, dans un monde peuplé de bipèdes orgueilleux et égocentriques la démocratie est l'ennemie des puissants et ce sont eux qui dominent. L'homme est un animal (ben si, regarde dans tes fesses y a des poils), et il se comporte en tant que tel. Les instincts primaires sont impénétrables, c'est un jeu de dominants dominés qui ne laisse pas de place aux idéologies égalitaires. 

De la drachme à l'euro: un désastre!

La plus vieille monnaie du monde existait déjà lorsque qu'Aristote et consorts prêchaient les vertus d'un monde nouveau. Comme un symbole, elle a disparu sous l'égide de l'escroquerie politique la plus fourbe jamais connue, qui se prétend démocratique mais qui agissement de façon contraire à tous ses principes: l'Union Européenne. Un symbole plus tragique encore puisque c'est bien la Grèce porteuse de tous ces espoirs qui se trouve le plus durement touchée par la politique totalitaire de Bruxelles et de sa banque centrale. Le constat est clair: il n'existe aucune véritable démocratie dans le monde...aucune! Nous trouvons des systèmes qui s'en inspirent mais quand on y regarde de plus près, le pouvoir final est aux mains de quelques-uns, ce n'est pas cela la démocratie.

Pas de démocratie sans véritable nation

Pour qu'il y ait réellement démocratie encore faut-il qu'il existe un espace dans lequel cela soit possible. Or à l'heure où les marchés boursiers entraînent des fortunes si colossales qu'elles relèguent les nations aux rangs de simples juges-arbitres et encore. À l'heure où un seul homme peut posséder plus de pouvoirs et d'influences que toute une assemblée même nationale. À l'heure où les lobbys impact directement les choix politiques à coups de dessous de table et de menaces; comment la démocratie pourrait-elle être effective? Il faut se rendre à l'évidence, les nouveaux seigneurs sont si puissants qu'ils ont réussis à prendre le contrôle d'un système politique qui devait nous appartenir à coup de taux d'intérêt monstrueux et de traités avantageux pour leurs pommes. Aujourd'hui nous votons pour des guignols ou des ordures selon les cas (l'un n'empêchant pas l'autre), qui sont eux-mêmes dirigés par des élites que nous ne connaissons pas, qui sont eux-mêmes orientés et corrompus par ceux dont les portefeuilles n'ont plus de coutures tellement ils sont gonflés! Nous sommes dans un système féodal où nous ne sommes que les serfs de ceux qui maîtrisent le dollar.

Quel espoir de voir un jour ce rêve se réaliser?

Je pense que la fin du règne d'homo sapiens est proche puisque l'homme est en train de mettre au point l'espèce qui lui succédera (ce sera le sujet d'un prochain article). Pour une espèce animale la hiérarchie est quelque chose de normal puisque c'est la base même du principe de l'évolution qui, qu'ont le veuillent ou non, a porté l'homme au sommet de la chaîne alimentaire. Il s'agit de transmettre son capital génétique et pour cela il faut savoir qui a le meilleur ce qui inclut une lutte de pouvoir, c'est ainsi que fonctionne le règne animal. De nos jours il s'agit plus de laisser sa trace dans la mémoire collective mais peu importe le concept est toujours le même: écraser l'autre pour prendre sa place. En bon vieux primate qui se respecte, l'homme cherchera toujours à monter dans la hiérarchie et à s'affirmer. Nous n'avons pas vocation à être démocrate.

D'un point de vue contemporain, la politique capitaliste toujours plus puissante nous éloigne de plus en plus des principes égalitaires en définissant la place de chacun en fonction de son compte bancaire. Dans ce contexte à moins d'un revenu équitable à tous et pour tous une véritable démocratie est clairement impossible. Plus j'aurai de pouvoir et moins tu en auras, plus j'aurai d'argent et...Il faut reconnaître que les écarts se creusent et que même si un grand conflit ou un miracle venait à réduire cet écart, il restera toujours un gouffre bien trop grand pour que l'on puisse prétendre avoir une influence réelle.

Que faire en tant qu'individu?

Il faut défendre son steak! Force est de constater que certains sont plus doués que d'autres pour gagner leurs places au soleil dans ce grand foutoir international! Il faut simplement chercher à faire mieux, à générer plus et pour cela il faut être capable de s'engouffrer dans les brèches, saisir les opportunités et avancer du mieux que l'on peut. Je pense qu'il faut chercher à s'émanciper le plus possible car lorsque l'on est au service de, il est presque impossible de grandir. Il faut également se mettre en mouvement car rien n'arrive jamais tout cuit (à part pour les plus chanceux) et seule nos actions agiront sur nos conditions de vie. Vouloir changer le système économique en place revient à essayer de vaincre un requin blanc quand on n'est un poisson clown! Il faut se rendre à l'évidence: le rêve de Périclès sera utopique tant que l'homme sera au pouvoir. C'est à chacun de se battre pour grimper dans cette hiérarchie monétaire.

Voilà, pas très reluisant tout cela me direz-vous, de quoi mettre en dépression le plus rêveur des gauchistes alors voici tout de même une petite astuce intéressante. :

Si un homme pèse 1000 euros et que je pèse moi-même 1000 euros et bien à deux nous pouvons valoir un peu plus. Les alliances sont des accélérateurs qui permettent d'avancer plus vite dans cette course à la grandeur mais cela bien sûr a un prix et c'est à double tranchant puisqu'une mauvaise alliance peut nous faire chuter lourdement.

La morale de cette histoire c'est qu'il faut se serrer les coudes. Désunis, nous sommes faibles, très faibles. Nous luttons contre des entités milliardaires là où tous nos talents valent à peine 1700 euros par mois en moyenne et encore je parle pour la France. L'union fait la force. N'ouvrez pas des entreprises mais faite des associations d'entrepreneurs. Ne soyez pas individuels mais cultivez l'esprit d'équipe tout en comprenant que là-haut ils le savent et que c'est pour cela que tout est fait pour que l'on se divise. Lorsque les individus s'unissent cela devient un peuple est un peuple peut rivaliser avec les puissants. Personne ne renversera ce système seul mais ensemble il est encore possible de changer les choses...peut-être.

La démocratie c'est le pouvoir au peuple par le peuple et pour le peuple...à nous de devenir un vrai peuple.

"En démocratie c'est le peuple qui choisit ses dictateurs" Patrick Sébastien

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents