Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


LE MONDE DE MAHOMET AU 21ème SIECLE

Publié par Hâche humaine sur 1 Avril 2016, 00:29am

Comment résumer en peu de mots ce qui me paraît être aujourd'hui le plus grand paradoxe politico-religieux de notre temps. Tout comme pour l'Europe, la complexité du monde Arabe ne se mesure pas. Depuis Sumer jusqu'au groupe État islamique, le Tigre et l'Euphrate ont vu les hommes construire et détruire avec grandeur et décadence. Celui qui croirait que tout n'est qu'affaire de religion aux pays des sultans et autres califes se trompent lourdement. Si cela a bien été le cas durant des siècles tout comme l'Église catholique a imprimé sa marque de notre côté de la Méditerranée, il me semble assez clair que de nos jours l'occidentalisation des pays les plus riches du Moyen-Orient et des autres ont réduit les causes de conflits et d'instabilités à une simple question de fric comme partout ailleurs.

Des cultures millénaires et des nations récentes

Il ne faut pas s'y tromper, si l'Empire Ottoman a gardé une unité dans la culture islamique durant quatre siècles, sa chute aura donné aux Européens l'opportunité d'imposer leurs lois coloniales en condamnant les peuples à la dépendance à l'argent et en convertissant leurs dirigeants au capitalisme outrancier. Si nous oublions l'histoire récente des pays du golfe, du Moyen-Orient et du Maghreb, nous pourrions facilement croire que nous nous opposons à des cultures radicalement opposées aux nôtres ce qui est faux. Si dans les mœurs et les modes de vie l'Islam impose sa marque, nos cultures se sont marié puis ont divorcé à de nombreuses reprises. Les mandats Britanniques et Français y compris durant la seconde guerre mondiale ont forgé le monde Arabe d'aujourd'hui. Cela est encore plus vrai au Maghreb. Les élites Occidentales ne supportent pas l'indépendance que confère à certains pays l'argent du pétrole et du gaz. Il faut de l'instabilité pour les affaiblir et en cela nous avons été brillants. S'il manque quelque chose à ces pays pour rivaliser avec l'O.T.A.N. c'est bien une armée digne de ce nom mais à force de soutenir de "nouveaux groupes rebelles", à force de renforcer les dissidents et de mettre des bâtons dans les roues aux autorités locales, nous avons fini par accoucher d' ennemis puissants et dangereux qu'elles. Après des siècles de soumissions croyez bien que si les nations qui forment la ligue Arabe peuvent nous botter le train et nous mettre à la porte ils ne s'en priveront pas.

Daesh, un business comme un autre...ou presque

Les groupes islamiques sont clairement le fruit de politiques militaires Américano-Européennes stupides, barbares et démesurés qui prennent leur source dans le conflit Russo-Afghan au milieu des années 80. En armant les ennemis de nos ennemis, nous avons fait rentrer de l'argent dans les caisses et affaiblies certaines grandes puissances mais c'était sans compter sur le détournement de toute cette armada contre nous. L'erreur est grossière car se battre contre une nation offre des facilités territoriales non négligeables tandis que se battre contre des entités fantomatiques ne s'asseyant jamais à une table de négociation, n'ayant jamais signé le moindre traité et pouvant attaquer à peu près où elles le désir dans le monde est éminemment plus compliqué. De plus la configuration géopolitique d'aujourd'hui prête à confusion, certains pays se retrouvant à la fois amis et ennemis. Au lieu de continuer à progresser en recherchant toujours de nouvelles technologies moins coûteuses nous avons préféré acheter de l'énergie fossile à outrance en apportant par la même occasion une prospérité financière à des pays qui jouent double jeu et cette l'ambiguïté laisse l'Occident dans une impasse dont-il va être désormais très difficile de se sortir. Nous échangeons et commerçons avec ces pays pour autant il reste une culture islamique incompatible avec nos valeurs devant laquelle nos dirigeants se plient par intérêt. Croire qu'une guerre puisse avoir lieu aujourd'hui par simple idéologie c'est croire le monde plus vertueux qu'il ne l'est. Si Daesh nous frappe c'est simplement pour pouvoir s'installer durablement dans la région et asseoir un commerce juteux afin de créer un Kalifa qui n'aurait rien à envier aux autres pays du Moyen-Orient. Les anciens bandits veulent commercer à visage découvert et pour cela il faut conquérir des territoires qui recèlent suffisamment de richesses, c'est toujours le même concept. Tout cela n'est qu'une banale histoire d'argent et je soupçonne nos élites d'avoir espéré que l'État islamique s'installe pour pouvoir renégocier certains prix et affaiblir la ligue Arabe. À qui profite le crime? Qui a démonté l'Irak et la Libye?

Des mouches dans le potage

Bien évidemment tout ne s'est pas passé comme prévu. Tout d'abord certains pays Arabes ont cherché à tirer eux aussi leurs épingles du jeu compliquant la tâche des Occidentaux et l'État islamique cherche à voler de ses propres ailes puisqu'ils ne sont plus tributaires des Occidentaux et parviennent maintenant à négocier avec leurs compères musulmans. Devant la multiplication des attentats, l'Occident doit réviser sa politique et Vladimir Poutine qui a rendu sa puissance à la Russie pèse désormais de tout son poids pour contrer les projets de notre finance. Il faut maintenant mettre un terme à cette histoire d'État islamique en s'alliant avec certaines nations comme l'Arabie saoudite avec autant d'enthousiasme que lorsqu'il a fallu s'allier avec Staline et il faut rendre sa souveraineté à la Syrie, à Bachar el Assad et à son armée...le plan a foiré! Comment va se rattraper l'Occident? En faisant tout son possible pour empêcher l'expansion de la Russie dans la région et espérer garder leur influence sur le monde Arabe. Comment? Peut-être en obligeant Poutine à protéger ses frontières en Europe (http://www.20minutes.fr/monde/1816643-20160330-etats-unis-vont-deployer-brigade-blindee-permanente-europe ). Dans tous les cas il va falloir penser autrement qu'en attaquant à tout va dans tous les coins. La guerre se déroule aussi sur nos terres et cela devient insupportable pour une population Européenne qui cherchera bientôt, je l'espère, à connaitre les vrais coupables.

Une culture piétinée

Souvenons-nous de tout ce qu'il y a de bon dans la culture Arabe, entre science et architecture, les féeries des milles et une nuits ont enivré les airs de parfums doux et épicés. Ce monde Arabe qui fonçait vers la modernité libérant ses femmes et en allant de l'avant n'est plus qu'une caricature de lui-même. Appuyé par ses descendants nés en Occident et incultes de nos savoirs comme des leurs, la violence et la rage sont en train de tuer tout un monde qui se transformera pour sûr en terre d'inégalité, où pauvreté et traditions seront gages d'injustices et d'atrocités. Comme partout ailleurs les élites se gaveront sur le dos de l'ignorance.

"Celui qui cache son secret est maître de sa route" proverbe Arabe

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents