Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Des morts, plein de morts et un type qui se demandent qui va jouer l'Euro...

Publié par Hâche humaine sur 14 Mai 2016, 04:55am

Pas un journal qui ne parle pas du suicide toujours dramatique d'Océane en direct sur un site où cela a malheureusement été possible. Je tape où ça fait mal, qui est responsable? En premier je viens de le dire: le site où c'est possible. Chacun a la même défense: _"cela met le doigt sur un vrai problème." Un vrai problème? Alors pourquoi il faut attendre qu'un drame pareil arrive pour que l'on en parle! Mon cul sur la commode...C'est du voyeurisme pur et simple de la part de la presse en général et je suis colère après tout le monde...Ce sont les graves problèmes de société qui nous accablent qui sont la cause du nombre ahurissant de suicides en France. Première cause de mortalité chez les 25/34 ans, la deuxième chez les 15/24 ans, nous sommes sur la troisième marche du podium derrière la Corée et le Japon. il y aurait plus de 10 000 personnes qui feraient ce choix chaque année, selon France Info. Mettre fin à ses jours est un choix qui est toujours celui de la douleur et je n'évoque pas ici le cas des malades en fin de vie qui ne supportent plus la douleur et à qui l'on n'accorde même pas le droit de mourir dignement; je parle de tous ces gens qui ont tellement perdu espoir que mourir leur semble mieux que le parcours destructeur que nous offre parfois la vie.

La question n'est pas de savoir s'il s'agit d'un acte lâche ou courageux, ou s'il faut être égoïste pour en arriver là. N'est-il pas égoïste de penser à sa peine lorsque celle de celui que nous pleurons l'a conduit à s'ôter lui-même la vie? La vérité c'est que le sentiment qui domine souvent c'est celui d'abandon. Abandonné par ses amis, l'État, sa famille ou tout le monde à la fois. Le sentiment que le bonheur est devenu inaccessible dans un pays ou la compétition à tous les étages de tous les domaines scinde en couche sociale ceux qui ont la Rolex et les autres qui "ont raté leur vie". Si périscope n'avait pas existé, cette histoire serait, comme les autres, passé inaperçu; mais n'y a-t-il pas un risque de voir ce genre de phénomène proliférer? La question mérite d'être posée car on peut aussi avoir moins envie de sauter le pas dans l'anonymat.

Cela ne doit pas nous éloigner pour autant du vrai problème de fond. La France abandonne ses citoyens au profit de riches investisseurs et elle gâche ses talents en oubliant ses enfants. Comme ces gamins que l'école met de côté lorsqu'ils ne suivent pas le train ou bien que leurs soucis personnels les enfoncent dans un comportement de façade comme les ados savent en construire pour se protéger. Le cas de cette jeune fille est dramatique mais il n'est que le résultat d'un long, long chemin vers le mépris que l'État a envers le peuple et le peuple envers lui-même.

Pendant ce temps à Marseille les jeunes continuent de jouer à G.T.A. en live tandis qu'à Bayonne le progrès a encore frappé.

Un énième règlement de comptes à Marseille et ce matin Gaudin vient nous expliquer sur Europe qu'il est ravi de la sortie de "Marseille" sur Netflix même si ça manque de belles images de la ville! Je peux vous dire que j'ai rigolé et Morandini le Marseillais reste concentré là-dessus ce qui paraît normal puisque son émission parle de médias mais le maire a tout de même admis que la ville était confrontée à des problèmes de corruptions et de violences...Au fait ça fait combien de temps qu'il est maire de Marseille ? 1995...ça fait 20 ans, quand même. Les jeunes s'entretuent à la mitraillette en pleine rue tout va bien, il faut rénover l'image de la ville! Non monsieur le maire, il faut rénover la prise en charge de la jeunesse...chacun fait comme il veut.

Parce que pendant ce temps à Bayonne, deux employés de chez Derichbourg ont perdu la vie dans l'exercice de leur métier. Qu'adviendra-t-il de leurs familles? Seront-elles indemnisées? Pour l'entreprise tout va bien, l'enquête conclura à une défaillance matérielle ou carrément à une faute de l'un des deux malheureux. Quand le pilote meurt dans l'accident c'est lui qui a commis la faute même si c'est l'avion qui est défectueux. L'assurance remboursera et aucun responsable de la direction ne sera jamais iniquité par la justice rassurez-vous... La sécurité du travail coûte un fric monstrueux pour un résultat plus que médiocre. Définir des règles ne suffira jamais il faudra toujours des moyens supplémentaires pour les faire appliquer.

Nous pourrions peut-être nous appuyer sur la vague d'attentats qui a coûté la vie à 94 Irakiens pour nous estimer heureux d'être en France où finalement la mort frappe moins durement. C'est bien ce que l'on veut nous amener à penser. J'ai entendu Salamé dire que le mode de pensée moderne ne devait pas évoquer les peurs "françaises". La modernité ce n'est pas la soumission je réfute ce propos et me dresse contre la pensée unique. Un innocent mort à Bagdad n'en est pas moins innocent qu'à Paris et nous n'avons pas à tout accepter sous le prétexte qu'ailleurs c'est pire. Les médias nous musellent et notre absurdité nous empêche de trouver le mécanisme qui nous permettra d'ôter cette muselière, pourtant nous le pourrions. Accepter c'est baisser les bras. Il y a une lutte à mener pour nos libertés qui ne sont pas compatibles avec les valeurs monétaires et il va falloir gagner ce combat si nous ne voulons pas voir la valeur marchande de nos enfants être l'indice de leurs positions sociales inaltérables dont dépendra leur qualité de vie.

Et pendant ce temps DD...

J'aime le football c'est certain mais je me rends bien compte aussi que cette Euro ça va être aussi un mois de pause pendant laquelle toute l'attention va se déporter en ignorant les vrais problèmes et cela en arrangent bien certains. Il faut rester éveillé et vigilant. Rien de ce qui passe n'est normal et les loisirs offrent du rêve mais ne mettent pas à manger dans les gamelles. La violence est partout: violences industrielles (oui ça existe), conjugales, civiques, politiques ou encore infantiles. La modernité c'est d'aller vers le dialogue et le compromis. La modernité c'est d'aller vers la paix. Tout le reste n'est que blabla et stratégie. Quand cet article sera publié nous aurons la liste des 23 mais tous les travers de ce pays Européanisé seront toujours bien présents et ce temps de pause ne nous dispensera pas de trouver des solutions ou nous continuerons de glisser vers la finançocratie.

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et finira par perdre les deux." Benjamin Franklin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents