Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


DES RÉSEAUX SOCIAUX, DES INFOS ET UN TYPE QUI SE DEMANDE Où EST LA VÉRITÉ

Publié par Hâche humaine sur 2 Mai 2016, 09:35am

La presse en 2016 n'a plus grand-chose à voir avec ce qu'elle était au siècle dernier pourtant pas si lointain. Tous les journaux "historiques" ont à présent leur version numérique. Le papier se vend moins ce qui n'est pas plus mal puisque pour le fabriquer il est bon de rappeler qu'il faut couper des arbres en quantités industrielles, mais là n'est pas la question. J'ai volontairement mis en vitrine une fausse information en étant à peu près certain que beaucoup cliqueraient par curiosité, évidemment l'info est archifausse! Celle-ci date de 2012 et elle n'est qu'un exemple parmi beaucoup d'autres. Je pourrais être accusé de subterfuge destiné à attirer du monde sur mon blog pour le faire connaître...que voulez-vous nous vivons dans un monde d'escrocs!!!

Info ou intox?

Comment faire la différence dans tout ce fatras de posts diffusés çà et là sur tous les réseaux sociaux qui ne cessent de se multiplier et d'attirer de plus en plus de monde de tous âges et de tous horizons? L'esprit critique est propre à chacun mais tout ce qui n'a pas été vérifié devrait être de facto écrit au conditionnel. Faire la différence entre le vrai et le faux peut parfois être un exercice compliqué dans un monde où la propagande est devenue un outil presque comme les autres. La presse "classique" est clairement influencée (il faut vivre et pour cela il faut de la publicité certes mais ce n'est pas suffisant. Croyez-moi quand je vous dis qu'un bon chèque vous donnera une bonne exposition dans les journaux quel que soit le message à divulguer... je ferme la parenthèse), et les sites contestataires s'auto-formatent en divulguant n'importe quelle information qui appuiera le thème de chacun de ces sites. Exemple: si un site lutte contre un parti politique en particulier, tout ce qui sortira étant susceptibles d'appuyer la théorie, sera divulgués sans autres concertations. Les sites antisionistes ou d'extrême droite en sont de parfaits exemples mais pas que. N'importe quel site de gauche ou de droite ou bien consacrés à l'ufologie, l'écologie, la santé et autres en feront de même. Peu importe la noblesse du message cette pratique est totalement généralisée surtout en Occident. La source n'importe finalement plus vraiment pourvu que l'info appuie la thèse.

Comment se décrédibiliser soi-même?

Le problème c'est que cette pratique finie par faire effet Pierre et le loup, parce que à force de dire n'importe quoi et bien nous finissons tout naturellement par ne plus croire à rien! Ou plutôt nous croyons ce qui nous intéresse... La question mérite d'être posée: cherche-t-on réellement à nous informer ou simplement à confirmer nos propres hypothèses? Je pense que nous avons une propension naturelle à être d'accord avec ce qui nous semblait juste avant lecture et à repousser ce qui nous paraissait n'être qu'un mensonge. Exemple à nouveau: Quelqu'un qui n'aime pas les Australiens (je fais exprès d'esquiver les sujets qui fâchent), qui lie une information du type: un Australien a écartelé sa belle-mère aura tendance à "gober" l'information sans jamais se soucier de la véracité des faits, or si ce même australophobe lie une info du type: un Australien livre de la nourriture aux Aborigènes, il aura tendance à mettre sérieusement en doute cette information. C'est un réflexe! Moi-même j'ai eu une discussion houleuse parce que je mettais en doute les chiffres du chômage en baisse publiés dernièrement et effectivement je n'ai aucune preuve que cela est faux; c'est uniquement mon aversion gouvernementale qui a inspiré ma méfiance.

Restons attentifs et clairvoyants

Nous devrions tous prendre conscience de ce problème et apprendre à garder un certain recul par rapport à la masse considérable d'informations contenues aujourd'hui dans cet univers virtuel dans lequel nous voyageons tous les jours ou presque. Bien sûr les réseaux sociaux en libre accès donnent la parole à tout le monde et tout le monde peut relayer n'importe quelle information par un simple copié-collé et celle-ci se retrouvera diffusée à la vitesse de la lumière et accessible dans le monde entier...ou presque. La presse propagandiste et orientée nous accable déjà de mensonges et de parti pris en tous genres et nous ne faisons malheureusement qu'accroître ce phénomène. Nous savons tous que chacun essaye d'attirer à lui un maximum de partisans alors ne soyons pas crédules et ne faisons pas de vérité où il n'y a qu'une intention de nuire à ceux qui n'adhèrent pas aux idées proférées. La divulgation de la haine fait déjà suffisamment de ravage et se laisser prendre au jeu du mensonge fait de nous des complices de ceux qui divisent pour mieux régner.

"Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu'ils ont été trompés" Mark Twain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mastrangelo 03/05/2016 08:37

Merci! Rappel nécessaire....pour moi.

Hâche humaine 03/05/2016 12:27

Pour tout le monde je pense, merci de ta lecture bonne journée malgré tout!

mastrangelo 02/05/2016 12:28

Excellent! Merci :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents