Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Faut-il avoir peur de ses ambitions ?

Publié par Hâche humaine sur 22 Mai 2016, 15:29pm

Le temps pousse mon présent et je ne sais pas comment le freiner. Alors j’accélère les choses pour que trop de regrets ne viennent gâcher mon pot de départ le moment venu, mais plus j’augmente la vitesse et plus le temps passe vite ! Tout le monde a de l’ambition, elle change bien sûr au cours du temps. Elle change chaque jour en fait, presque à chaque instant. Elle est nécessaire c’est elle qui nous pousse à agir. Avoir le projet de repeindre un meuble ou changer de voiture c’est avoir de l’ambition. Alors nous parlerons de projet de vie. Quelle trace voulons-nous laisser, avons-nous conscience de l’après-nous ? Nous vivons parmi d’autres, dans un nuage de bipèdes qui a pris pour habitude d’écrire, peindre, sculpter et enseigner ce que l’humanité a vécu depuis qu’elle existe dans la limite des connaissances et de la mégalomanie des hommes. Donner un sens à sa vie c’est bien, lui donner de l’importance c’est autre chose.

Il n’y a pas, c’est une certitude, de plus redoutable adversaire pour nous-mêmes que nous-mêmes. Il faut apprendre à se pardonner de ne pas être parfait, c’est ce qui permet l’évolution de l’humanité. Si tant est que cela puisse être une bonne chose. Ce sont nos différences qui permettent à ce monde d’être en changement constant, sans quoi la vie serait une image fixe. Nos ambitions ne sont donc pas les mêmes pour tout le monde et c’est tant mieux. Reste à savoir ce que nous voulons faire, car si nous sommes tous le génie de quelqu’un et l’idiot d’un autre encore faut-il savoir de quoi nous sommes capables. Quoi que je fasse, je ne serais jamais un champion de sprint. J’ai des qualités et des défauts et c’est évidemment le cas de tout le monde. Si chacun se lance dans la voie qui est la plus adaptée à ce qu’il est alors chacun sera de facto plus efficace et l’ensemble ne pourra que progresser. Si notre ambition est d’être avant tout parents, musiciens, président ou même curé et que c’est ce que notre fort intérieur nous somme de faire, alors il faut foncer dans cette direction.

Notre corps nous parle. Quoi ? Ben si, nous sommes pour ainsi dire : intriqués. C'est-à-dire que tout ce qui nous compose est connecté avec tout notre corps. Lorsque vous vous blessez le pied, toutes les cellules des bras, du coup, des organes etc. : le savent ; le corps ne se contente pas de vous dire qu’il faudrait manger, si vous vous concentrez, vous remarquerez que vous pensez toujours à quelque chose en particulier et cela est une indication pour savoir ce que votre corps réclame en particulier. Si vous pensez à des bonbons vous avez probablement besoin de sucre… Si nous apprenons à mieux nous accepter et à mieux nous écouter, nous gagnerons forcément en qualité.

Apprendre à s’aimer, un défi très dur à relever pour moi. Ce sera pourtant une marche à gravir pour atteindre l’excellence. Je n’ai pas d’autre ambition lorsque j’écris. Je veux que mes mots aient un impact dans la vie réelle, qu’ils soient autre chose que du vent. Comme écrire sur un grimoire qui matérialiserait mes pensées. Se donner le pouvoir d’agir sur les événements et changer le cours de l’histoire, tout du moins laisser une trace que le temps lui-même aura du mal à effacer. « Se contenter de la perfection ce n’est pas être perfectionniste ». Je n’arrive pas à m’aimer mais à défaut j’arrive à me faire confiance. Ce n’est pas l’envie d’être quelqu’un qui me motive, j’aime la tranquillité et je ne cours derrière aucune fortune ce n’est pas dans mon tempérament. Ce qui me fait peur c’est de terminer en me disant que je n’ai servi à rien, que je n’ai pas essayé de laisser un monde meilleur à mes enfants. Alors je parle, je m’exprime, l’écho est faible mais il s’intensifie et peu importe où se trouvent mes limites je ferais le maximum. Chacun son destin.

« Avoir un avis est une chose, avoir le courage de l’exprimer en est une autre. » C.H.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents