Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


LE GRAND PARDON

Publié par Hâche humaine sur 1 Mai 2016, 13:44pm

En ce jour de premier mai, historiquement jour de muguet pour les uns, de contestation sociale pour les autres; j'ai comme une envie furieuse de déclarer la paix dans le monde entier. Un discours idéaliste prononcé par un homme désabusé peut-il manquer de sincérité? Je veux m'adresser à tous les bipèdes humanoïdes de cette planète: les blancs, les pauvres, les culs de jattes, les analphabètes, les perdus, les croyants, les riches, les assistés, les rondouillards, les cartésiens, les bouddhistes, les syndicalistes, les p.d.g., les Rmistes, les femmes et les hommes de tous bords et de tous horizons.

L'Univers est impressionniste

Si vous ne connaissez pas ce genre artistique: il consiste à peindre par petites touches jusqu'à donner un panorama. Les scientifiques du L.H.C. ont mis en évidence le chaînon manquant du modèle standard: le boson de Higgs-Englert-Brout. Une toute petite particule infiniment plus petite qu'un atome! L'Univers dans toute son immensité est fait de "petites briques" qui se lient les unes aux autres pour former tout ce que l'on connaît, nous compris. Le monde est une toile dynamique qui ne cesse de se remuer, de tourner, de changer. Rien de ce qui a été ne sera plus, rien de ce qui sera n'a jamais été et ce même si l'indifférence n'est qu'un détail infime. Aucune galaxie n'est pareille à une autre, aucun être vivant n'a de copie conforme, même les clones!

Des centaines de milliards de milliards d'étoiles brillent dans le ciel nocturne; pourtant si l'on y regarde attentivement il n'y en a pas deux pareilles! Elles ont toutes une masse, une taille, une vitesse de rotation qui les différencient de leurs congénères alors qu'il s'agit du même principe mécanique pour toutes! L'Univers qu'on se le dise n'aime pas le clonage et tout ce qui l'habite est unique en soi.

L'humain, un univers à part entière

J'entends souvent parler d'un grand métissage qui finirait par faire de toute l'humanité une seule et unique "race", un rêve bien utopique et en contradiction totale avec toutes les lois de l'Univers: plus il y aura d'êtres humains, plus nous nous multiplierons et plus il y aura de différences! Attendre un monde de clone pour espérer vivre en paix est une stratégie qui nous conduira à l'échec. Il va falloir apprendre à vivre avec nos différences. Le concept de race est une débilité par excellence. Chacun, chacune représente sa propre race. Nous sommes tous un mélange de millions voire de milliards de codes A.D.N. eux-mêmes issus d'une infinité de croisements génétiques préhistoriques. Certains portent même des gênes d'autres espèces humaines ayant vécu avant nous c'est génétiquement prouvé! Neandertal et l'homme de Dénisova par exemple vivent encore dans certains génomes. Nous sommes une seule et unique espèce que nous l'acceptions ou non, les faits sont les faits.

Tout est relatif...tout

C'était le message Universel de l'inoubliable tonton Albert! Tout dépend de l'observateur, nos consciences sont uniques et il est absolument impossible d'en fabriquer deux pareilles. Pour chaque événement de la vie, pour chaque concept, il y aura autant d'opinions différentes que d'interlocuteurs pour en discuter. Dire que tel ou tel peuple et supérieur à un autre, dire que tel ou tel être à plus de valeur qu'un autre, c'est vouloir simplifier le mécanisme d'une montre suisse à celui d'une simple boussole... ça n'a aucun sens. Où que vous alliez partout dans le monde vous rencontrerez des gens qui forceront votre admiration et d'autres qui vous feront fuir. Je vais même plus loin, il y a clairement du bon et du mauvais en chacun de nous. Nous sommes tous, mais tous: le génie d'un domaine et l'idiot d'un autre, tous l'ami de quelqu'un et l'antéhumain d'un autre. Le jour où nous aurons tous appris à respecter la différence de chacun et à laisser à nos colocataires terriens l'espace nécessaire pour vivre leur vie dans leurs mondes, la culture du compromis se développera et enfin peut-être qu'un espoir de paix apparaîtra à l'horizon.

Il est vrai que les Musulmans, les Chrétiens, les Juifs ne peuvent être laïques puisqu'ils sont croyants! Il est vrai qu'un Japonais n'est pas un Germain, qu'un Angolais n'est pas un Bolivien. Il est vrai que nous ne pourrons pas vivre tous dans un même espace de lois et de cultures. Le multiculturalisme aussi idéologique soit-il n'est pas un concept de notre temps. Il faut admettre cela pour vivre en se respectant les uns les autres. Pourquoi imposer la démocratie à ceux qui veulent vivre les lois de leurs religions? Pourquoi imposer telle ou telle vision du monde à ceux qui ne veulent pas la partager? Hindous, Catholiques, Athées, Français, Tibétains, Aborigènes, Scandinaves chacun a le droit à un pays, une région, une maison qui correspond à ses idées, à son mode de vie et de pensée. Nous y avons tous droit mais il faudra pour cela faire le sacrifice d'un soi-disant grand mélange qui n'existera que dans le rêve d'une mondialisation qui a déjà fait la preuve de son utopie.

Message de raciste et de haine?

Non c'est tout le contraire. Ce que je veux dire à tous ceux et toutes celles qui me font l'honneur de me lire c'est qu'il faut accepter qu'il n'existe pas qu'un seul chemin vers le bonheur. L'Univers est quantique, la pensée aussi et plusieurs résultats peuvent être justes en même temps. Nous ne sommes pas dépositaires de la vérité. Nous sommes chacun une culture et une vision du monde à part entière. Si comprenons et acceptons cela je suis certain que nous pourrions vivre enfin dans une plus belle harmonie. En conclusion la paix ce n'est pas la fusion des cultures en une seule mais bien l'acceptation de la différence. Il y aura toujours des homosexuels et des homophobes, il suffit de donner à chacun l'espace nécessaire pour vivre selon son goût et sur une planète dont le diamètre vaut environ 12 000 kilomètres cela est tout à fait possible. Faisons-le.

Le pardon: un chemin vers la paix

Tout cela pour en venir à l'essentiel: le grand pardon. Quelqu'un m'a dit ce matin: "tant que nous n'aurons pas mis fin à notre guerre intérieure, il y aura des guerres dans le monde... et je pense que cela est vrai." Nous avons tous quelque chose à reprocher à quelqu'un. Chaque peuple à travers les âges a subi l'agression d'autres peuples et vis versa. Nous n'aurons jamais tous la même capacité à pardonner à l'autre: comment demander à la mère de pardonner à l'assassin de son enfant? Comment pardonner aux terroristes qui ont flingué nos camarades sans leur laisser la moindre chance? Tout n'est pas pardonnable mais nous devons tous essayer de pardonner le plus que nous le pouvons et surtout nous le devons parce que sans cela nous n'irons jamais vers la paix. Je n'ai aucune rancune envers les Anglais ou les Allemand, j'ai pardonné car ce ne sont pas ceux d'aujourd'hui qui ont saigné notre pays par le passé. Je ne suis pas coupable de colonisation ou d'agression envers un quelconque peuple. Le monde est complexe et c'est ainsi qu'il faut le percevoir, l'humanité ne déroge pas à la règle. Nous avons tous quelque chose à nous reprocher pour laquelle nous souhaiterions être pardonnés.

Enfin nous devons nous pardonner de n'être que ce que nous sommes. Humanoïdes primates échoués sur une petite planète à la périphérie d'une petite galaxie noyée dans un Univers aux dimensions si gigantesques qu'elles ne peuvent être appréhendées réellement par aucun d'entre nous. La perfection est un horizon, elle ne s'atteint pas; nous n'avons pas vocation à être parfait mais à être nous-mêmes. Pour construire un édifice il faut des pierres de toutes sortes et de tous formats. Nous sommes une pierre et il ne tient qu'à nous de prendre notre place.

"Pardonnons le passé qui n'est plus pour vivre en paix le futur qui s'ouvre devant nous." C.H.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents