Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


LES CITOYENS DU MONDE ET UN TYPE QUI SE DEMANDE SI LE MONDE EST UNE REPUBLIQUE

Publié par Hâche humaine sur 7 Mai 2016, 05:07am

J'ai publié mercredi un article sur l'identité française que je revendique à titre personnel. Certaines personnes qui m'ont fait le plaisir de lire et de commenter cet article en ont profité pour revendiquer leur appartenance à l'humanité et se sont déclaré avant tout: citoyen du monde! Je tiens à préciser avec la plus grande sincérité que cet article ne s'adresse à personne en particulier et qu'il ne répond à aucun commentaire ou conversation qui a pu avoir lieu sur les réseaux sociaux. C'est un décryptage personnel de ce concept plaisant mais trompeur et il n'a pas d'autre objectif que de donner ma version de la "chose". Je me sens moi-même citoyen du monde mais le petit bémol c'est que j'ai aussi parfaitement conscience de ne pas vivre dans un monde de citoyens...

explication:

Ah la France et ses valeurs de liberté, son message de fraternité et ses aspirations égalitaires qui font de notre pays le fer de lance de l'émancipation populaire. Quelle belle idée...quelle belle utopie. Je comprends bien l'esprit de ceux qui me disent qu'ils veulent entraîner les autres nations dans notre course vers des lendemains meilleurs pour chacun mais il va falloir être un petit peu plus réaliste et mieux comprendre le monde qui nous entoure. L'humanité est loin d'être une fratrie de bisounours prêts à se câliner et à s'aimer les uns les autres loin s'en faut. Et qui sommes-nous pour imposer notre volonté et nos valeurs à tous les peuples et à toutes les cultures? Je le dis au risque de déplaire: si être citoyen du monde c'est se croire supérieur et considérer le reste du monde comme moins évolué, alors cette philosophie pourtant si belle au préalable s'autodétruit pour n'être plus qu'une revendication prétentieuse de ceux qui pensent que leur mode de vie est le meilleur et qu'il doit s'imposer partout et pour tous. Cela transforme cette idéologie humaniste en vision suprématiste et c'est dangereux. Que les choses soient dites.

La différence fait la différence

C'est dangereux parce que tout le monde et sur toute la planète pense la même chose de lui-même et de sa culture, ou presque! Ainsi chacun pourrait vouloir de la même façon imposer son idéal de gré ou de force et cela se transformerait en une lutte pour déterminer qui a raison et quelle doit être le mode de vie pour l'humanité tout entière. Je ne sais pas vous mais personnellement cela me ramène à de sombres pages de l'histoire. Nous oublions vite que cette soi-disant soif de démocratie est à l'origine de nombreux conflits dans le monde, non pas parce que les peuples sur place cherchent à se libérer mais bien parce que c'est nous les Occidentaux qui tentons d'imposer notre "système" dans des pays où ont ne nous a rien demandés! Il va falloir penser à arrêter de se regarder le nombril. Il y a une différence entre proposer et imposer...que dis-je un gouffre.

Qui sommes-nous pour affirmer que notre philosophie est supérieure et que seul le mode de vie Occidental mérite de perdurer? Allez dire à un Tibétain d'abandonner sa culture sous couvert d'idéal démocratique. Allez dire à un Anglais que la monarchie n'est plus de ce temps, les Écossais auraient pu s'en défaire mais ils ont voté le non et pas seulement pour des raisons économiques contrairement à ce qu'on nous dit et cela malgré toutes les rancœurs historiques. Allez dire aussi à un Pakistanais Musulman qu'il doit tolérer le blasphème sous couvert de la liberté d'expression. Allez dire à un Amish que la laïcité est plus importante que la religion. Vous oubliez un détail...un tout petit détail: ces gens-là (pas tous mais beaucoup plus que vous ne le pensez) AIMENT leur mode de vie. Ils aiment leurs religions et les sacrifices qu'elles leur demandent. Ils aiment aussi leurs traditions et beaucoup sont heureux de vivre ainsi. Qui sommes-nous pour aller dire à ces gens de tout arrêter pour vivre comme un Occidental?

Nous ne sommes pas un peuple supérieur loin s'en faut. Notre idéal aussi est plein de travers et oui; notre république favorise l'égoïsme, assassine l'humilité, développe l'esprit de compétition sauvage et creuse les inégalités. Ah ben oui dans l'autre sens ça fait mal mais il faut arrêter de se prendre pour ce que nous ne sommes pas et nous ne sommes pas meilleurs que les autres. nous construisons des centrales nucléaires, des usines qui explosent, des banlieues de parcage de la misère, des banques qui appauvrissent le monde entier, dites donc quel bel exemple nous faisons...

La tolérance c'est accepter les différences

Si je me défends contre l'islamisation de la France c'est justement parce que ce pays qui est le mien est un sanctuaire pour MON mode de vie, celui que j'aime et qui me rend heureux mais à aucun moment je ne me pose en donneur de leçons pour expliquer aux autres locataires de la terre qu'ils sont dans le faux, que leur mode de vie est en dessous de tout et qu'il ferait mieux de me ressembler. Je suis citoyen du monde est tolérant de toutes les cultures dans la mesure où elles ne viennent pas empiéter sur mes libertés. Un Catholique où un Musulman aura lui aussi les arguments pour expliquer que vous faites fausse route et que vous feriez mieux de lui ressembler.

Français ou citoyen du monde?

Partant de ce principe je me sens donc français ET citoyens du monde. Cela n'a rien d'incompatible bien au contraire. Être citoyen du monde ne signifie pas forcément vouloir faire du monde entier une seule et unique nation d'autant que c'est impossible, du moins pour encore très longtemps. Pour moi être citoyen du monde c'est accepter de partager la planète avec toutes les philosophies qui l'habitent dans la mesure où celles-ci n'agressent pas les autres puisque c'est d'ailleurs le principe même de la citoyenneté que de respecter l'avis des autres et de le prendre en compte. D'autant que j'ai conscience que les dirigeants du monde Occidental sont bien les plus grands meurtriers de l'histoire et le sont toujours à l'heure actuelle. Oui nous avons subi des attentats atroces qu'il faut dénoncer mais n'oublions pas de quel malheur nous sommes responsables pour des peuples qui ne nous demandent rien et que nous sommes incontestablement les plus gros destructeurs de l'environnement; très loin devant le Tibet qui n'a rien de démocratique pourtant. Comment? Si, nous sommes responsables, nous achetons des vêtements fabriqués par des enfants que rien ne nous oblige à acheter, c'est nous qui utilisons au quotidien le pétrole qui permet à nos dirigeants de déclencher des massacres à travers le monde, c'est nous qui faisons fructifier les multinationales pour notre "confort"... nous sommes responsables n'en déplaise à qui de droit. Si nous sommes vraiment citoyens du monde alors redescendons de notre piédestal et regardons les autres peuples en face sans se prendre encore et toujours pour les guides universels d'une humanité dont nous n'avons pas la propriété intellectuelle.

"Être citoyen du monde c'est se sentir appartenir à la terre entière et je trouve cette idée magnifique mais elle doit inclure que cette planète abrite aussi d'autres valeurs, d'autres vertus qui ont tout autant que nous le droit d'exister." C.H.

Je laisse ce lien d'un article qui me semble être assez complémentaire de celui-ci.

http://chroniques-humaines.over-blog.com/2016/04/l-humanisme-dans-une-tete-de-bisounours.html

Commenter cet article

Piile 07/05/2016 19:17

Bravo bravo !!!

Hâche humaine 11/05/2016 01:15

Merci c'est gentil :-)

mastrangelo 07/05/2016 12:51

Je me dis et me pense citoyenne du monde. Pour moi cela signifie accepter les valeurs et cultures différentes aux miennes et donc de ne pas imposer les miennes ni accepter que d'autres m'imposent les leurs ou cherchent à les imposer de quelques façons que ce soit.

Hâche humaine 11/05/2016 01:16

Nous sommes donc d'accords ; -)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents