Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Manuel Valls, l'homme qui dégaine les 49/3 plus vite que son ombre...

Publié par Hâche humaine sur 12 Mai 2016, 05:18am

...Ah république quand tu nous tiens. Ce n'est plus de la politique, Macron-El Khomri même combat si tu n'es pas content je sors l'artillerie lourde. Le 49/3 n'est pas un jouet, il doit être manipulé avec précaution pourtant il semble que cette fois-ci le gouvernement ne mesure pas la portée de son erreur. Car ce n'est pas seulement aux parlementaires que Manu et compagnie viennent de claquer la porte c'est à tous les manifestants qui se trouvent dehors et qui protestent majoritairement contre cette loi. Les mouvements de contestations s'essoufflaient voilà qui devrait raviver la flamme. Les gens en ont marre du piétinage systématique de leur volonté eux qui se sentent déjà plus que trahis par les urnes. Je pense que c'est une erreur stratégique parce que le chômage ne connaîtra pas de net rebondissement dans les prochains mois et cette loi ne restera que comme une réforme qui aura abandonné les salariés sur le bord de la route en laissant aux patrons les mêmes droits que dans les pays en voie de développement avec un Smic c'est vrai tout même largement supérieur chez nous...mais pour combien de temps? Et les frondeurs? La carte du parti a trop valeur... Le gouvernement nous tire vers le bas en obéissant aux recommandations de l'Union Européenne qui est elle-même dirigée et contrôlée par ceux qui tiennent la B.C.E. avec les taux d'intérêt...ça en fait des marches pour arriver tout là-haut.

Si François Hollande avait vraiment voulu combattre efficacement la finance comme il l'avait promis, il aurait dû revenir sur le traité de Lisbonne, chercher à récupérer un maximum de capitaux en exil et surtout il aurait dû penser en priorité à la relance de l'industrie Française . Notre appétence pour les armes et le nucléaire nous rend dépendants et nous "obligent" à traiter avec des pays dont les exactions ne sont même plus condamnées par les instances de l'État. Depuis combien d'années aucune entreprise française n'a-t-elle explosé au niveau mondial? Pourquoi ne sommes-nous plus à la pointe des nouvelles technologies? Nous ne nous redresserons pas uniquement en vendant des voitures, il faut contrer les grandes entreprises Américaines en les concurrençant. La politique économique actuelle préfère favoriser l'implantation de capitaux étrangers plutôt que de développer ses propres sources de revenues. Résultats les Google, Mac Do et compagnie vont payer leurs impôts en Irlande et au Luxembourg et nous voyons nos boulangeries fermer les unes après les autres tandis que les zones commerciales prospèrent. Je vais vraiment finir par croire que nous sommes stupides...

Jusqu'où est-ce que tout cela va nous conduire je n'en sais rien, mais ce qui est sûr c'est que 2017 arrive à grands pas et qu'il ne serait pas idiot de commencer à y songer. Il faut réfléchir sérieusement à ce que nous voulons faire et essayer d'y réfléchir ensemble si possible parce que les discours qui en disent long mais n'amènent à rien doivent laisser place aux vraies bonnes idées et vous verrez que certains problèmes périphériques finiront par se résorber d'eux-mêmes. Le boycott maximal de tout ce qui peut provenir d'une multinationale et encore plus d'une étrangère et essayer de remplacer par du made in France et si possible local tout ce qui peut l'être, fonction toujours de ses moyens et de son temps encore libre. 1 + 1 = 2, donc si nous leur donnons moins d'argent...ils en gagneront moins. Il serait tempsaussi de soutenir ceux qui se bougent pour faire changer les choses plutôt que de tout critiquer en disant que ça ne sert à rien parce que même pas grand-chose c'est déjà beaucoup. Même le parlement ne peut plus rien, aucune motion de censure ne sera votée les frondeurs vont encore se coucher. Chacun doit prendre conscience de ce qui se passe et chacun doit avancer vers un autre futur.

"La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne chercheraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude..." Aldous Huxley: Le meilleur des mondes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents