Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


DEMAIN EST UNE PAGE BLANCHE

Publié par Hâche humaine sur 23 Juin 2016, 12:35pm

L’angoisse. Je regarde l’info, je cherche, fouine, rien. Je ne vois rien qui m’interpelle, rien d’intéressant. Ras-le-bol de ces histoires de Brexit, marre de ces manifs truquées qui ne mènent à rien. Tout semble figé, le monde me paraît être toujours le même. Je me lasse. Aucune inspiration, aucun sujet ne me passionne. Pourtant il s’en passe toujours des choses mais j’ai l’impression que tout s’éloigne. Je n’ai que peu de force. Le monde, et si je parlais du monde ? Il me faudrait tant de vies pour en effleurer vraiment l’essence. Je reste bloqué mes neurones s’entrechoquent et je reste passif devant mon écran. Je rédige d’autres ouvrages et tout se passe plutôt bien alors pourquoi écrire un simple article sur ce blog est-il devenu si difficile ? J’ai l’esprit perturbé pour sûr mais c’est souvent le cas, cela n’explique pas tout. Je me suis mis à faire autre chose c’était le mieux, puis me revoici devant cette page. Je retourne sur les actus et visites quelques sites que j’ai l’habitude de consulter, rien. Cette page reste désespérément blanche. Pourquoi ?

À qui je m’adresse ? Je ne sais pas. Pourquoi je m’exprime ? Non pas seulement pour le plaisir même s’il m’arrive d’en prendre. Ce monde ne me plaît pas et l’avenir réservé à mes enfants encore moins. Le chemin que suit notre civilisation nous conduira c’est certain, vers de sombres avenirs. C’est cela qui me fait réagir. L’envie de voir un quotidien, un environnement, une vie qui se métamorphose et construire autour de soi un semblant de monde meilleur.

Il faut insuffler la raison, décupler la passion, entraîner le monde vers un autre lendemain.

Je m’adresse à qui veut l’entendre et place mes espoirs sur ceux qui veulent changer. Ni le monde, ni l’humanité ne sont perdus, mais il faut que le sens des responsabilités redevienne le moteur des actions adultes. Il faut que chacun se décide à participer au changement. Le monde changera quoi qu’il advienne et il en sera toujours ainsi mais nous avons le choix de ce que nous voulons laisser en héritage. Nous pouvons nous laisser vivre et laisser l’histoire s’écrire sans nous ou bien se donner la peine d’être l’auteur d’un chapitre qui changera le cours de l’histoire, un peu.

Tout va de travers et quelles sont nos perspectives ? Que nous promettent les prochaines élections ? Quel leader politique nous inspire un réel espoir ? Personne. Il n’y a que nous qui puissions encore quelque chose pour nous-mêmes. C’est à chacun de définir en fonction de ce qu’il est l’action qu’il souhaite mener pour offrir un meilleur avenir à l’humanité. Nul ne sauvera le monde mais tous ensemble nous pouvons faire plier les élites. Les idées et les initiatives ne manquent pas, j’en ai déjà évoqué j’en évoquerais d’autres mais ce qui est certain c’est que l’on ne peut plus vivre sans être les acteurs de notre destin sans quoi nous allons passer à côté du cadeau que nous ont fait tous ceux qui se sont battus pour nos libertés. Il est temps de nous battre à notre tour pour assurer les libertés de nos descendants ou notre inaction nous rendra en partie responsables de leurs malheurs futurs.

Nous avons une responsabilité, un rôle à jouer. J’écris et peut-être arriverais-je à faire plus, à faire mieux, mais je ne veux plus ne rien faire. Je veux réfléchir et aider à un vrai changement. L’action du peuple n’impacte que si chaque individu donne un peu de son temps et de son savoir-faire pour le bien de tous et travailler ne sert pas suffisamment la communauté car des escrocs de haut niveau s’accaparent le fruit de notre labeur. Notre comportement en société et notre solidarité envers nos semblables définissent ce que nous sommes pour la société. Simple pion ou véritable acteur c’est à nous de décider.

Demain est une page blanche qu’il nous appartient d’écrire. À nous de trouver l’inspiration et le courage de rédiger notre futur et d’être les inspirateurs d’un meilleur avenir.

« Le meilleur moyen de prévoir l’avenir c’est de le créer. » Peter Drucker (rien à voir avec Michel…)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents