Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Un café et ça repart!

Publié par Hâche humaine sur 15 Juin 2016, 10:15am

Après ces quelques jours de silence, je décide qu’il est temps de retourner aux affaires. Première étape, reprendre le fil de l’actualité, j’allume i tété. Il faut toujours regarder ce que disent les chaînes infos avant d’aller visiter les sites indépendants cela permet de faire un parallèle pour concentrer ensuite ses recherches de sources sur qui paraît probant et essentiel. Ce matin moment magique, alors que l’Europe laisse l’O.T.A.N. (donc les États-Unis), déployer des armes à l’Est, ce qui n’est pas sans rappeler le scandale des missiles de Cuba; Alors que l’Irak dont l’armée a été décimée et le régime politique spolié est empêtré dans une guerre sans fin contre les islamistes; Alors que l’économie mondiale sombre et que le peuple de France manifeste dans tous les coins : reportage dans les couloirs du baccalauréat… La quatrième dimension en direct live ! Que tu en parles je veux bien mais de là à envoyer un type en immersion suivre une proviseure aller distribuer des copies dans une classe, franchement à par faire perdre leur concentration aux gamins je ne vois pas à quoi cela peut servir ? Où est l’info ? Je comprends qu’il faille meubler la journée mais tout de même nous atteignons un certain niveau de ridicule voire de pathétisme.

Je ne demande pas non plus que seuls les sujets dits : sérieux soient traités. En ces périodes d’Euro il ne faut pas cracher sur tout nous avons besoin de distractions. Je dis simplement qu’il ne faut pas aller trop loin dans le ridicule, nous observons que tous les sujets politiques ou liés à la guerre sont survolés et souvent mensonger. Nous parlons de milliers de morts, de massacres, d’attentats, des enfants se noient tous les jours en méditerranée. Tout le monde ne s’intéresse pas à la géopolitique et même pour les professionnels il faut se spécialiser tant le problème est complexe. Mais il y a des choses que l’on ne peut ignorer, même s’il reste difficile de connaître la vérité dans ce monde de roublards.

Alors qu’est ce qui me semble important ? L’O.T.A.N. renforce ses positions en Europe. C’est inquiétant. Poutine a déclaré qu’il avait appris dans les faubourgs de sa jeunesse que lorsque le combat était inévitable il fallait attaquer le premier. Quand serons-nous trop menaçants ? Un conflit de cette ampleur laissera des traces. Même s’il reste politique. Il y a comme un arrière-goût de guerre froide. Je suis peut-être pessimiste mais Toutatis sait ce que les hommes peuvent faire pour une poignée de dollars alors pour quelques milliards ?

Un homme et sa femme assassinés par un islamiste. Reste un orphelin traumatisé et des questions. Comment en est-on arrivé à un tel degré de connerie ? La religion n’est pas fautive, elle sert simplement de support à des groupes armés aux cerveaux lavés par de vieilles méthodes de propagande comme à la grande époque stalinienne où le chef suprême est divin. C’est toute la complexité du problème, il n’y a pas d’incarnation humaine ils utilisent les textes sacrés pour se justifier, le système a fait ses preuves. Les courants radicaux devraient être purement et simplement interdits en France. Nous attendons toujours les drames pour réagir. Si nous continuons ce laxisme judiciaire nous serons de moins en moins protégés. Ce ne sont pas les manifestants nos ennemis, ni les Arabes, ni les Russes ce sont les élites financières et politiques qui réduisent 80% de la planète à l’esclavage et le reste au travail forcé ; en provoquant la dette nationale ils nous condamnent à un niveau de vie limité tout en nous aguichant avec un luxe et un confort qui nous incitent à l’endettement personnel. Comment se fait-il qu’il faille payer souvent plus d’un tiers de son revenu pour s’offrir un toit ? Comment au pays de la sécu peut-on laisser des gens crever dans la rue ? Est-ce que ses futurs bacheliers vont sauver la France ?

Nous devons être attentifs à l’info, évidemment : sans la gober,  pour identifier les causes de nos problèmes. J’ai allumé la radio ce matin et j’ai halluciné comme d’habitude, chez Bourdin déjà où un type est appelé pour nous parler de foot, il m’aurait dégoûté d’aimer ce sport. Jean-Jacques lui a dit : « vous allez devenir une star ! », rien que ça…Nous avons là un bel exemple de l’étiquetage que l’on fait du français moyen toujours vu à travers un bob Ricard comme si tout le monde se ressemblait. Je ne pense pas que cela soit anodin :

_« Parano ! »

Peut-être mais pour moi cette ridiculisation publique contribue à donner l’image d’un citoyen lambda complètement abruti. Parce que derrière suivent les grandes gueules, et cela devient vraiment grave :

Le débat est majoritairement à charge contre les manifestants. La valse des auditeurs (filtrés) mécontents, chefs d’entreprises « en faillite » viennent cisailler ce soulèvement alors que c’est la situation sociale et économique due aux agissements mafieux de nos élites qui est la cause de la mauvaise santé des entreprises françaises. Un chroniqueur démonte la C.G.T. tout en admettant que la police reçoit des ordres du ministère de l’intérieur pour laisser faire les casseurs ! Le premier ministre appel à ne plus organiser de manifestation tant qu’à faire et le message incitant à la haine anti-manif est martelé avec fermeté. Les syndicats sont clairement dénoncés comme les principaux responsables des débordements et de la casse. Ce matin c’est la façade de l’hôpital Necker qui a sauté, pleurons dans les chaumières, les opposants sont des gangsters et les dissidents des criminels. C’est l’État totalitaire.

Parce que avec ces histoires d’attentats ils revendiquent la mise en rétention des personnes suspectes ! Oh les gens, c’est la Bastille ! Enfermer des gens avant qu’ils aient enfreint la loi hors temps de guerre cela ne c’est plus vu depuis 1789 ! Va falloir penser à réfléchir aux idées que les médias propagent parce qu’il y a des choses vraiment douteuses. La dérive de la pensée Occidentale nous conduit vers un inconnu qui ne présage rien de bon.

J’ai rendez-vous avec la vie en ces temps d’au revoir.

« Apprenez à suivre votre instinct, il sait ce que votre tête n’a pas encore compris. » Auteur inconnu

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents