Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


BAGDAD, L’ENFER SUR TERRE

Publié par Hâche humaine sur 6 Juillet 2016, 09:35am

Plus de 250 morts et d’innombrables blessés. Daesh a encore frappé au cœur de l’ancienne Mésopotamie. Ma première pensée va aux victimes de ce désastre et à ces familles décimées aujourd’hui ravagées par la douleur. Ma colère elle va encore est toujours vers l’Occident, pourquoi ? Qu’est-ce que Daesh ? Qui sont-ils, d’où viennent-ils et comment se sont-ils développés ? Et bien nous pouvons remonter au moins 30 ans en arrière, lorsque l’U.R.S.S. attaque en Afghanistan, le mal est déjà fait, l’Occident outrée crie à l’ingérence , fustige les Russes c'est le monde à l'envers; ce sont eux qui ont armé ces ennemis qui ont bien grandi aujourd’hui. Suite à la chute de l’U.R.S.S. il fallait un nouvel ennemi à l’O.T.A.N. car disons les choses, le business des armes est extrêmement juteux. Cherchez le coupable, suivez l’argent, c’est imparable.

Je ne vais pas revenir pour la énième fois sur le problème : nous connaissons le résumé, l’Occident sème la zizanie, vend des armes, trafic le pétrole et autres (affaire Lafarge encore récemment), détruit tous les gouvernements dissidents et laisse pulluler les groupes terroristes pour asseoir ses intérêts partout dans le monde. Ça a été le cas en Afghanistan où Washington et consorts ont littéralement transformé des petits groupes de dégénérés en véritable organisation terroriste internationale, ils ont détruit l’Irak et la Libye, Daesh n’est que le résultat de l’armement de groupes soi-disant rebelles qui sont aujourd’hui nos ennemis et permettent de nous tenir en respect par la peur des attentats. Bref, l’Empire transatlantique fabrique ses ennemis pour mieux les contrôler. Tout n’est que foutaise, propagande et business. Si l’Irak est en ruine ce n’est pas que la faute à Hussein que je n’approuvais pas c’est vrai, mais bien avant tout aux Américains qui ont mis le pays à feu et à sang, en ruinant l’économie en imposant un embargo innommable avec la complicité de ses partenaires de l’O.T.A.N. ; puis en attaquant directement le pays, démontant l’armée avant de s’enfuir comme des voleurs en laissant la population livrée à elle-même quasiment sans défense. C’est une honte, il s’agit bien de crimes de guerre et nous sommes bien dans les camps des méchants.

Bagdad n’est pas une ville comme les autres, depuis les invasions mongoles elle n’a cessé de se voir attaqué mais elle tient toujours debout. Des années de dictatures et de guerres sur fond de pétrole ont mis ce pays au sol recelant pourtant des richesses extraordinaires à sac et dans un état de ruine totales. Qui sont les grands bénéficiaires ? Les États-Unis avec Exxon and Co en tête de liste.

_ « Nous allons libérer l’Irak et installer la démocratie »

Voici le discours des Américains en 2003 et aujourd’hui ? C’est le chaos, la population est aux prises avec des groupes de plus en plus organisés et violents, ce n’est même pas une guerre civile, juste un bordel sans nom. L’Irak rien que cette année ce n’est pas moins de 8 attentats avec un bilan de presque 500 morts des milliers de blessés auxquels il faut ajouter tous ces soldats sous-équipés tombés au front dans une lutte face des fous furieux qui leur tire dessus avec nos armes.

Le peuple Irakien est un peuple martyr qui mériterait pour le coup une intervention mais rien ne sera fait. Ce pays de sable souffre, sa population se désespère tandis qu’Obama toujours plébiscité chante à la télé. Nous vivons dans un monde de salopards bien plus que de fous et nos choix politiques futurs n’impacteront pas seulement notre politique intérieure mais aussi l’avenir de tous les pays où l’O.T.A.N. et l’U.E. ont un impact.

Aujourd’hui je me sens plus solidaire et proche de ces populations déchirées que de cette vie à l’Occidentale et de cette politique de gaucho-libéraux débile et criminelle à laquelle nous sommes soumis et contre laquelle nous ne faisons rien. Nous sommes dans le mauvais camp et j’en ai honte. Bagdad et l’Irak renaîtront de leurs cendres et nous rendrons des comptes.

« L’intelligence défend la paix, l’intelligence a horreur de la guerre. » Paul Vaillant-Couturier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents