Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


VLADIMIR, BACHAR, DONALD, UNE DIABOLISATION A L’OCCIDENTALE

Publié par ChroniquesHumaines sur 21 Mars 2017, 06:59am

Ah ne commencez pas à me cisailler avec vos moralités héritières des crimes de Robespierre et commençons par essayer de comprendre une réalité qui n’est rien d’autre qu’une bonne vieille conquête ! Aussi lointaines que sont nos connaissances historiques, nous constatons que diaboliser ses ennemis est une pratique récurrente dans tout système de gouvernement. César a fait passer les peuples Gaulois pour de piteux moustachus sans finesse, il faut brûler les hérétiques, les Juifs ce n’est pas bien, tout ça tout ça…et pourquoi ne pas financer des groupes de Djihadistes pour faire buter Mouammar Kadhafi et Bachar Al Assad tant qu’on y est ? Quoi, moi ? Je n’ai rien dit. C’est moins cher que de faire le boulot soi-même comme en Irak. Manque de pot l’ami Vladimir avait aussi quelques intérêts dans le coin et comme une petite envie de stopper cette colonisation du monde musulman par les Américains et leurs « partenaires » (moi j’aurais dit sou fifre) de l’O.T.A.N. dont bien sûr la France à qui les Libyens doivent beaucoup, notamment d’avoir perdu tout ce qui en faisait l’une des nations les plus riches et les plus prospères du monde Arabe pour se retrouver à devoir combattre ses soi-disant rebelles qui ne sont rien d’autre que des intégristes sans foie ni loi utilisant désormais les armes que nous leur avons fournies pour installer leur régime de la terreur.

 

Nous n’allons pas nous raconter d’histoire mais pour une majorité de Français : Poutine est un dangereux dictateur, El Assad est un sanguinaire digne d’un Goebbels quant à Trump c’est un méchant raciste, misogyne et blabla…Mais concrètement, sur quoi repose l’impression générale ? Comme toujours c’est le message envoyé par la masse média et avalé par la majorité sans que personne, ou si peu, n’ait pris le temps de lire la notice. Qu’en est-il dans la réalité ? Bachar El Assad est au pouvoir depuis 16 ans et personne n’entendait parler de lui, avant ce fameux printemps Arabe bidon qui en Syrie n’aura jamais rien été d’autre qu’un fantasme pour Occidental bouché. Tout allait bien en Syrie où vivaient en parfaite harmonie toutes les religions du livre avec un très large panel de confession assez exceptionnel pour notre époque. Le président Syrien doit faire face en même temps à une insurrection d’islamistes radicales avec des moyens financiers et militaires colossaux dont les origines entre autres : Saoudienne, Américaine, Qatari et j’en passe ne font plus de doutes et à la pression des organisations internationales de plus en plus douteuses qui ont fait tout ce qui était possible pour étouffer l’économie Syrienne. Honnêtement sans l’intervention de la Russie il se serait écroulé et nous aurions fêté cela, aveuglé par la propagande destructrice faite autour de ce personnage. Nous aurions fêté cela trop fier d’être dans le camp de ceux qui apportent la démocratie…foutaise. Cet homme était reçu par les plus grands dirigeants et contrairement à nos chefs d’État qui nous coûtent des millions en voitures blindées, El Assad lui va au « boulot » avec sa propre voiture toute banale et il lui suffit de descendre dans la rue pour se rendre compte de sa popularité. J’aimerais voir Hollande en bas de l’Élysée.

 

Et Vlad alors ? Le diable en personne, et les Russes ? Des mangeurs de viande crue…Courez manant, repentez-vous et nous vous protègerons du démon…Du quoi ? Au fait, quel est le seul président de l’hémisphère nord à ne pas interférer dans les affaires des autres ? Et qui a permis de libérer des villes comme Palmyre dont le patrimoine a été abandonné par les Occidentaux ou Alep désormais dévasté ? Le pire dans cette histoire c’est que les médias Occidentaux focalisaient tout sur les soi-disant dommages collatéraux provoqués par les Russes et l’armée régulière Syrienne (appelée armée du régime de Bachar El Assad, nous parlons d’armée du régime de la reine d’Angleterre ?), mais si je regarde de loin ils étaient bien en train de les libérer de Daesh non ? C’est qui les gentils alors dans l’histoire ? Pas l’O.T.A.N. ça c’est sûr. El Assad est victime des intérêts stratégiques et économiques des Américains dans la région qui cherchent simplement à mettre des bâtons dans les roues du développement de la Russie et de la Chine. Ils sont bien appuyés par certains « régimes » qui souhaiteraient voir s’étendre et s’implanter l’idéologie salafiste version Saoud sur tout le monde Arabe. Pas de soucis pour les droits de l’homme, eux aussi servent les intérêts de l’oligarchie Occidentale.

 

Poutine est un président populaire comme ne le seront jamais les nôtres et toute cette diabolisation ne fait que renforcer le climat de peur dans lequel on nous a collés à coup de magouilles géopolitiques. Nous sommes les dindons de la farce, mais que les choses soient dites, nous sommes du côté des colonisateurs et nous sommes complices des dégâts causés par toutes les guerres en Afrique et au Moyen-Orient déclenchées à des fins purement commerciales. C’est grave et c’est une vérité.

 

C’est à ce moment qu’il devient intéressant de parler de Donald J. Trump président des États-Unis au-delà de toutes prévisions ! Là je ne parle plus de diabolisation, ni de propagande, là nous sommes carrément dans le lynchage le plus absurde et le plus stupide que je n’ai jamais vu et le tout est appuyé par la masse de mes compatriotes qui crachent dessus à loisir sans savoir une seule seconde de quoi ils parlent ! J’ai entendu toutes les âneries possibles et imaginables à son sujet et tout passe. Jusqu’à la sextape que personne n’a jamais vue ! Peut-être y a-t-il une bonne raison ? Oui il y en a car il est en train de remonter le levier de l’indécence Américaine et qu’il est un frein au progrès de certaines grosses fortunes et lobbys très puissants qui jusqu’ici plaçaient leurs pions à la présidence, sauf qu’il est difficile d’acheter un milliardaire. Mais quel est le bilan d’Obama ? Que proposait réellement Hillary Clinton qui prône la force pour défendre les intérêts Américains ? Trump est le seul à s’opposer publiquement à l’establishment Américain, aux méfaits des industriels qui s’expatrient pour trouver de la main-d’œuvre et une fiscalité toujours plus avantageuse. Il s’oppose à la politique étrangère Américaine et rétablit le dialogue avec tous les indésirables pour trouver des solutions. Mais en France pas un jour ne se passe sans que l’on parle de décrets douteux que nous ferions mieux de regarder de plus près pour comprendre.

 

Je ne peux pas tout détailler dans cet article cela prendrait des heures mais je pense que chacun devrait se pencher sur le problème de la propagande qui nous accompagne dans l’ignorance du monde réel. Les méchants ne sont pas toujours ce que l’on croit. Trop de gens dans ce pays avalent les informations télévisées comme les mômes croient au père noël. La diabolisation est un poison qui cloisonne les consciences. Les gens qui refusent de s’intéresser aux grands problèmes géopolitiques par flemme ou par dégoût ont aussi le droit de vote mais comment prennent-ils leur décision ? Combien de temps encore vais-je devoir entendre : « si c’est vrai, je l’ai vu à la télé ! »

 

Je pourrais évoquer Kadhafi, Chavez, et ces candidats qui ne sont pas invités par la chaine la plus regardée de France. Je sais que beaucoup font l’effort de lire et de s’intéresser mais trop d’ignorance politique dans ce pays rend la propagande extrêmement efficace et la bien pensance maîtrise notre morale au gré des marchés et en dépit du bon sens.

 

Il faut changer les choses.

 

https://www.youtube.com/watch?v=bsSrf0kKfSs

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents