Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Attaque chimique « présumée » à Khan Cheikhoun, Bachar el ASSAD condamné par l’Occident sans procès.

Publié par ChroniquesHumaines sur 4 Avril 2017, 22:48pm

La situation vient de s’aggraver lourdement en Syrie. Toute la presse est sur le front, gros titres et images d’enfants mourants ; tout y est. Souvenons-nous 2013 le massacre de la Ghouta en Syrie, une attaque présumé chimique décime près de 1400 personnes. La « communauté internationale » ou plutôt les amis de Washington se lève d’un seul bond pour dénoncer l’horrible Bachar el ASSAD qui a « gazé » son propre peuple. Et mon cul sur la commode ! Parce que depuis nombre de contre-enquêtes ont été menées et si elles ne démontrent pas l’innocence du président Syrien elles démontrent en revanche que les renseignements Américains ont trafiqué certains dossiers afin d’incriminer ASSAD et justifier une intervention en Syrie. C’est à ce moment-là que « l’ignoble » Poutine décide d’intervenir pour empêcher l’Occident de massacrer encore toutes les administrations d’un pays. Il est vrai toutefois que la Russie a aussi des intérêts dans la région.

 

Manque de chance le plan échoué et el ASSAD continue de lutter avec toute son armée régulière et tout à fait légitime pour reprendre ses territoires tombés aux mains de Daesh. Seulement hier rebelote à Khan Cheikhoun un fief djihadistes : nouvelle attaque chimique et en moins d’une demi-journée sans la moindre enquête, ni le moindre élément hormis quelques vidéos amateurs prix par je ne sais qui et envoyé à la presse je ne sais comment, toujours est-il que « le régime criminel de Bachar el ASSAD » comme le nomme la presse et que je nommerais plus poliment le régime présidentiel qui a élu démocratiquement l’actuel président de la Syrie, fait encore l’objet de toutes les accusations mais cette fois il y a quelque chose de plus qui me sidère et me fais me poser beaucoup de questions.

 

Je ne vais pas tourner autour du pot, je pense que ça sent encore le coup fourré.

 

« _Ouais sale complotiste ! »

« _On en reparle ! »

 

Pour moi l’idée est encore une fois de renverser el ASSAD parce que celui-ci s’oppose à ce que l’Occident vienne coloniser économiquement son pays. Sans la Russie il aurait déjà subi le même sort que Kadhafi et pour les mêmes raisons. Mais ce qui me dérange le plus c’est cette condamnation très prononcée de Washington. J’ai souvent pris la défense de Trump et j’ai pris cher comme ont dit mais là je suis perplexe parce que je pensais qu’il avait un vrai respect pour la souveraineté des États or si les États-Unis décident d’intervenir en Syrie contre Bachar el ASSAD c’est le début des emmerdes, mais vraiment. Si les États-Unis envahissent la Syrie nous pouvons craindre une réaction de la Russie.

 

« Oh tu nous promets encore la guerre ! »

 

Je précise toutefois que le président Américain ne s’est pas personnellement prononcé et qu’une réunion capitale aura lieu aujourd’hui à l’O.N.U. où la France réclamera une intervention de l’O.T.A.N. appuyés par les Britanniques ; j’ai hâte de voir la réaction des Américains et de Russes. En attendant si une intervention militaire Occidentale était décidée quelles pourraient être les conséquences ? Déjà une intervention ne serait pas si simple que cela parce que le pays est coupé en deux avec Daesh d’un côté et l’armée régulière Syrienne de l’autre et même si les djihadistes que nous appelons « rebelles » en France quand il s’agit de la Syrie ont été mon cul ma chemise avec Washington, rien ne dit qu’ils vont les laisser gentiment leur reprendre leur territoire. Mais le plus à craindre c’est bien sûr la réaction de la Russie qui, nous le savons, bénéficiera de l’appui de la Chine en cas de conflit avec l’Occident, ce serait le début de l’enfer je vous le dis et nous l’aurions bien cherchés. Mais est-ce vraiment à craindre ? Je ne sais pas mais peut-être que si les Américains ont placé des missiles en Corée du sud ce n’est pas forcément QUE pour les protéger de la Corée du nord. À méditer.

 

Pourquoi Trump voudrait-il faire tomber el ASSAD ? Honnêtement je pense que si Trump se range derrière ceux qui veulent la chute du président Syrien alors c’est qu’il aura passé un pacte avec les industries qui ont un intérêt là-bas et notamment pétrolière ce qui serait la fin de nos rêves de paix. L’administration Trump a aussi condamné la mauvaise gestion de cette crise par le gouvernement d’Obama mais pour autant a-t-il vraiment intérêt à déclencher lui-même cette guerre, je ne sais pas? Après il faut savoir que les lobbys aux États-Unis ont aussi une influence sur les services secrets et que donc même s’il y a de l’oncle Sam là-dessous rien ne prouve que cela soit une volonté de la présidence. J’ai déjà pas mal écrit sur Trump je ne l’idéalise pas mais il a toujours été en marge de l’establishment Américain en revanche s’il rentre dans le rang alors les États-Unis continueront de dévaster tous les pays pétrolifères de la planète jusqu’à ce qu’un conflit éclate entre deux Empires. Personnellement je ne suis pas fier d’être dans le camp des Occidentaux.

 

Peut-on faire le lien avec l’attentat de St Petersburg ? Oui clairement car cela pourrait inciter le président Russe à vouloir se débarrasser de Daesh au plus vite au détriment de son allié mais j’en doute fortement car je ne vois pas Poutine changer ses positions maintenant avec toutes les sanctions financières voulues par l’Occident et la position Européenne en Crimée. Poutine fera front et combattra aux côtés de la Syrie. Mais nous n’en sommes pas encore là, les ambassadeurs Russes connaissent la chanson et ils savent qu’ils ont leur mot à dire mais je m’inquiète et j’aimerais connaître la position du président Américain. Ce qui est sûr c’est que si la France s’engage en Syrie vous allez m’entendre.

 

Avant de me traiter de fou rappelez-vous qu’après l’attaque chimique de la ghouta en 2013 le monde entier était prêt à lui sauter sur la tête et quatre ans plus tard aucun rapport de l’O.N.U. n’a pu le démontrer ni apporter le moindre élément permettant d’incriminer le régime présidentiel de la Syrie. Cela me rappelle l’Irak et la Libye, il y a comme une odeur de soufre.

 

« Quand on joue avec le feu, on se brûle. » Proverbe vieux comme le monde.

 

http://www.lepoint.fr/monde/attaque-chimique-en-syrie-le-rapport-qui-derange-19-02-2014-1793755_24.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents