Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Un choix historique ! Asselineau

Publié par ChroniquesHumaines sur 22 Avril 2017, 00:15am

J’étais devant l’émission : 15 minutes pour convaincre quand David Pujadas a annoncé l’attentat sur les Champs-Élysées, la France est encore frappée par le djihadisme et malgré l’émotion générale il y a comme un parfum de lassitude. Je ne vais pas rentrer dans les polémiques en ce qui concerne les tenants et les aboutissants de cet attentat en lui-même et qui ajoute un mort au bilan total de l’action de Daesh en Occident, ce qui m’intéresse présentement c’est comment en sommes-nous arrivés là ? Nous le savons, j’en ai parlé des dizaines de fois, il s’agit de l’écho de l’action colonialo-destructrice que nous opérons à la suite des Américains qui eux-mêmes participent à la radicalisation des pays musulmans depuis au moins 1979 et qui a commencé par l’Afghanistan, puis s’est répandue en Afrique, au Moyen-Orient et même jusqu’en Asie du sud-est. Procurez-vous des photos de Kaboul dans les années 70.

 

Il est temps d’en finir avec toutes ces atrocités qui sont commises en notre nom et pour cela il faut clairement se détacher de l’influence Américaine, notamment en sortant de L’O.T.A.N. qui conduit des opérations criminelles dans le seul but de servir les grandes fortunes Occidentales en dépit du respect que nous devons aux autres États du monde et à leurs peuples. Tant que nous détruirons des États comme cela a été fait notamment en Irak et en Libye, tant que nous laisserons proliférer le terrorisme comme en Syrie où nous nous acharnons à mettre des bâtons dans les roues de Bachar al Assad et des Russes au lieu de les aider à vaincre les terroristes, nous récolterons les fruits de nos crimes. Il faut en finir avec les crimes de guerre des Occidentaux, il faut en finir avec ce qui fait notre honte et notre malheur.

 

Dimanche nous serons face à un choix et il serait temps que nous fassions tous preuve d’un peu de courage et d’intelligence pour éjecter du pouvoir à la fois les vendus qui nous livrent en pâture au libéralisme sauvage et les bisounours droit-de-l’hommiste qui voudraient un monde de citoyens sans se soucier de la pensée et des avis des habitants de la terre. Les deux conceptions sont dangereuses, le mondialisme qu’il soit humaniste ou financier nous envoie dans tous les cas, vers un avenir plus que sombre dont nos enfants auront à subir les conséquences. Les financiers sont suprématistes, ils indexent la valeur humaine dans toute sa complexité au seul et unique capital : hérité ou acquis peu importe. Les citoyens du monde sont suprématistes mais plus cool, il n’empêche que cette idéologie et tout aussi stupide ; ces gens considèrent que le système républicain et la démocratie sont les seuls politiques acceptables et que tous les peuples du monde devraient prendre en main leurs destinés. C’est oublier l’importance de la culture et des traditions partout dans le monde. Il existe des pays où la religion est plus présente que dans d’autres, il existe des gens qui aiment leurs rois. Nous n’avons pas la science infuse et n’oublions jamais les travers de notre mode de vie avant de croire qu’il est le meilleur et que nous devrions l’imposer à tous. Le monde ne nous a rien demandé et nous devrions songer à penser à la sauvegarde de notre culture avant d’aller nous mêler de celles des autres.

Nous ne pouvons pas sciemment voter pour des types qui détournent de l’argent public ou fricotte avec les Rothschild et encore moins pour des types qui pensent que le monde est prêt à vivre comme un seul peuple ou qu’il est possible d’être flic dans un monde de gangsters sans avoir une arme à la ceinture. Nous devons apprendre à nous poser les bonnes questions, pourquoi Marine Le Pen était aux États-Unis il y a trois mois, pourquoi Obama normalement hors-jeu appelle-t-il Macron trois jours avant l’élection, quel est leur lien ? Pourquoi les sondages se trompent systématiquement depuis des années et pourquoi certains candidats sont portés par les médias tandis que les autres subissent l’opprobre des gardiens de la pensée unique ?

 

Je le dis mais si tout le monde prenait le temps de lire les programmes de tous les candidats, et si tout le monde prenait le temps d’écouter les uns et les autres, François Asselineau serait élu président de la République au premier tour. Mais puisque nous vivons dans une « démocratie » ou plus de la moitié des votants disent ne pas s’intéresser à la politique et où les trois quarts restants se contentent de croire ce qu’on leur raconte à la télé, j’ai bien conscience que ce n’est pas gagné.

 

J’en appelle au bon sens de tous mes concitoyens : si nous ne voulons pas voir notre sécurité sociale entièrement privatisée, si nous ne voulons plus être complices des crimes de guerres et des mensonges de l’oncle Sam, si nous ne voulons plus voir cette Union Européenne et ses recommandations nous appauvrir et détruire notre protection, si nous ne voulons plus être gouvernés par une caste de corrompus qui pissent sur notre culture et sur nos droits. Si nous ne voulons pas laisser à nos enfants une France gâchée et détruite par l’orgueil de quelques uns et la lâcheté de beaucoup d’autres, alors il va falloir placer à l’Elysée un type capable intellectuellement et humainement de nous sortir de là. Et le seul qui le soit et il est le premier depuis Charles de Gaulle, c’est François Asselineau.

 

C’est un appel à l’intelligence et à la citoyenneté. Rien n’est joué, tout est possible alors dimanche, écrivons l’histoire, pour nous, pour demain, pour la France.

 

« Daesh flingue nos flics, Poutou flingue sa campagne, l’Europe flingue notre avenir… alors flinguons le système. » C.H.

https://www.youtube.com/watch?v=rj4J04BpjvI&feature=youtu.be

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents