Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


G7 un sommet pour diriger le monde

Publié par ChroniquesHumaines sur 30 Mai 2017, 22:35pm

La réunion des chefs d’État des plus riches nations du monde (ou presque) s’est tenue cette année en Sicile, mais à quoi sert ce sommet et en quoi est-il parlant ? Le G7 aurait, selon les versions officielles, été créé en 1975 à l’initiative de Valéry Giscard d’Estaing pro-américain et libéral notoire, sauf qu’en réalité une première réunion informelle avait déjà eu lieu avec : la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Japon et bien sûr les États-Unis et cette réunion a eu lieu à la maison blanche. L’Italie et le Canada viendront compléter l’équipe pour constituer ce que nous appelons aujourd’hui le G7.

 

Le G7 fait suite au premier choc pétrolier et comprenons bien qu’il s’agissait de trouver des solutions, non pas pour sauver le monde, mais bien pour sauver l’économie Américaine et celle de ses alliés. Aujourd’hui encore ce sommet n’a pour but que de faciliter les relations entre ces « grandes nations » pour asseoir encore et toujours leur domination sur le tiers monde et la spoliation de leurs richesses.

 

Preuve en est la question des migrants qui a été judicieusement évitée malgré l’invitation de chefs d’État comme le Nigeria ou le Kenya dont les ressortissants se noient tous les jours en méditerranée et le fait que cette année la réunion se soit tenu en Sicile où des milliers de migrants afflux chaque semaine. Au passage, durant toute la tenue de ce sommet les migrants ont été déroutés aux dépens de toute sécurité et de toute humanité afin de ne pas perturber ces dames et ces messieurs les « grands dirigeants ».

 

Donald Trump qui suscitait toutes les inquiétudes aura finalement été la star de ce sommet ne se laissant pas intimider et restant ferme sur ses positions. L’actuel locataire de maison blanche est venu avant tout rassurer son électorat et montrer à tous les autres dirigeants qu’il n’était pas homme à se laisser dicter sa conduite. Il y a des choses à redire quant à certaines de ses positions et sur les contrats d’armements signés avec l’Arabie Saoudite et il est difficile même pour moi qui suis le personnage depuis bien avant son investiture de décrypter sa ligne politique.

 

Les médias bien sûr ont esquivé tous les sujets qui fâchent se concentrant comme à leur habitude sur des sujets populaires en appuyant sur les discussions relatives au climat et la poignée de main Trump-Macron ou encore en comparant les premières dames, en ce qui concerne le climat la question est importante mais nous savons pertinemment que le cœur de cette réunion est économique et la domination de l’Occident dans certaines régions reste la problématique principale.

 

Le G7 est à l’image des États qui y participent : infâme, suprématiste et qui au final, donnera lieu à des accords qui feront encore et toujours le jeu des mondialistes Occidentaux. Les participants ont rappelé l'importance d'un système commercial international réglementé au travers de l'Organisation Mondiale du Commerce totalement aux mains des multinationales Occidentales.
 

Il y a peu encore le G7 accueillait une huitième nation : la Russie mais sa participation est suspendue du fait que ces « vilains pas beaux » défendent leurs intérêts en Ukraine (déstabilisé pour encore une fois, installer au pouvoir un président pro libéral) et ceux de leurs alliés dont la Syrie est l’étendard. En revanche les représentants de l’Union Européenne sont bien sûr les bienvenus. Il existe également un G20 incluant les autres grandes puissances telles la Chine, l’Inde ou le Brésil mais il s’agit plus d’une rencontre diplomatique où certains compromis sont trouvés et des milliards de contrats sont signés tandis ce G7 n’a pas pour autre but que de permettre aux Occidentaux de préparer leurs magouilles libérales et mondialistes. Ils veulent le monde et se foutent royalement du sort des peuples. La mouche Trump est venu gâcher la soupe des colonisateurs, Merkel a déclaré que les États-Unis n’étaient plus un partenaire fiable pourtant lors de sa tournée Trump a donné des signes d’allégeance en se rendant dans les deux principaux États criminel alliés de l’Occident que sont Israël et l’Arabie Saoudite.

 

Comme vous je ne peux pas savoir ce qui ce dit exactement lors de ces réunions mais je ne vois aucune amélioration dans les idéaux de nos dirigeants et s’ils étaient si ouverts au dialogue ils s’assiéraient autour de la table avec leurs opposants comme Poutine bien sûr mais aussi Al Assad. Cet entre-soi Occidental n’est qu’un pan d’une politique internationale qui gangrène tout espoir de paix et d’amélioration social pour les peuples.

 

En attendant c’est encore des millions dépensés en kérosène et en petits fours et nous n’en récolterons que des fruits véreux.

 

« Laisser les chiens de l’Empire aboyer c’est leur travail. Le nôtre c’est de se battre pour achever la véritable libération de notre peuple. » Hugo Chavez

https://www.youtube.com/watch?v=I9Kd1M_eoMk&t=1050s

https://plus.google.com/u/0/communities/103660471595038685146

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents