Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


18 juin, un français parle aux Français…tous les Français

Publié par ChroniquesHumaines sur 18 Juin 2017, 12:52pm

Petite incartade entre deux catastrophes. Parler de politique, d’actualité, essayer de comprendre ce qui fait le malheur du monde. Tout cela est parfois fatigant. Puisque le jour anniversaire de l’appel du général et celui hebdomadaire du seigneur à la sauce christique se rejoignent, voyons-y une sorte d’équinoxe littéraire où nous pourrions paisiblement évoquer le sort de notre triste humanité en rêvant à de meilleurs lendemains autour d’un brasier de joie consumant le fatalisme ambiant et les sourires amers de ceux qui tiennent le monde au creux de leurs mains assassines.

 

Je suis français et parfois dépité par ce que je peux voir, lire ou entendre. Islamophobie, homophobie, phobie, phobie et autres peurs poussant toujours plus à la violence et à la haine. Je pourrais vous inciter à résister comme le fît autrefois l’illustre chef de la résistance mais n’aurais-je jamais le moindre pourcentage de son charisme et de sa détermination ? Résister contre quoi, contre qui ? Qui est l’envahisseur aujourd’hui ? Chacun a sa petite idée sur la question : tantôt les Arabes, tantôt les Juifs, parfois ce sont les Américains ou les Chinois. Il arrive aussi que ce soit les robots que l’on accuse mais quoi qu’il en soit, ce sont toujours les autres. N’y aura-t-il jamais de procès pour l’ensemble de notre œuvre destructrice ? Il est bien plus facile d’accuser l’autre de tous ses malheurs que de voir en face ses propres responsabilités.

 

La république est en marche mais qu’est-ce que cette république ? Nous sommes dans l’ensemble absolument incapables de faire notre autocritique, nous fustigeons les crimes des autres, nous crachons sur les médiocrités extérieures mais jamais ou presque nous ne remettons en cause notre propre idéologie, notre propre vision du monde, nos propres croyances. Je suis un ancien idéologue de gauche et il m’a fallu longtemps pour comprendre que je baignais dans une pensée programmée qui faisait de moi un être fier de son asservissement. Le comprendre ne suffit pas, il faut accepter d’avoir été stupide d’avoir toujours conçu les choses à partir d’un schéma erroné tel un ignorant traçant la carte du monde. Il faut résister contre soi-même : sa lâcheté, son dévouement, son orgueil, sa générosité, son égocentrisme et que ne sais-je encore. Tout ce qui nous façonne, qualités comme défauts peuvent être des pièges que nous nous tendons nous-mêmes.

 

S’inspirer est une chose, ingérer en est une autre, il faut être soi-même et si un média vous dit que ceci est la vérité alors remettez-le en doute ; si un membre de votre famille vous dit que tout cela est de la faute d’un tel, remettez-le en doute. L’école ment, la presse ment, les élites mentent et nous nous mentons à nous-mêmes. L’image du monde est orchestrée par notre environnement, notre éducation, notre personnalité. Si tout le monde agit selon ses intérêts alors il est nécessaire que notre mental ne soit pas infecté par la naïveté. Nos véritables ennemis sont puissants, organisés et riches il faut cumuler toute l’intelligence possible pour espérer changer la situation.

 

Il faut résister d’abord et avant tout contre soi. Il faut se remettre en doute. Est-ce que nous pensons avec justesse ? Est-ce qu’ignorer la vie, les connaissances, les malheurs du monde fait de nous des êtres comblés ? A-t-on vraiment pour seule ambition que nous élever nous-mêmes ?

 

Et si nous portions le peuple au pouvoir ? Et si nous devenions suffisamment intelligents et informés pour cela ?

 

Je suis français et je parle aux Français parce que demain peut-être cette France n’existera plus : détruite par les bombes, dissoute dans une Europe des banques ou encore broyée par son incapacité à protéger son histoire et sa culture. Perdue par un peuple qui s’est désunis par la volonté d’une propagande féroce au profit d’une finance qui n’en finit plus de tout diriger en répandant le malheur est la misère au point d’en rendre le Diable jaloux.

 

Les médias sont à la solde de leurs patrons milliardaires, le pays est aux mains d’une élite qui passe au-dessus des lois comme nous sauterions une petite flaque d’eau, les industriels se gavent au détriment de toute morale et nous nous continuons de nous tirer dans les pattes c’est bien mais il faut bien que comprendre que pendant ce temps, certains continuent de détricoter le monde et tout ce qui a fait l’humanité pour nous emmener vers une nouvelle ère : l’âge du dollar. Un monde où tout sera monnayable y compris les droits les plus élémentaires, les valeurs morales et tout ce qui différenciait l’homme de l’animal. Des esclaves au service d’un pouvoir détenu par ceux qui possèdent le dollar. Une aristocratie sans états d’âme armée d’une influence presque sans limite. La finance est un cancer dont les multinationales sont les métastases, toujours plus nombreuses, toujours plus grandes, toujours plus destructrices. La religion n’est qu’un outil d’asservissement des masses, la presse leur appartient et entretient les peurs et les haines mais c’est bien l’ignorance qui nous emprisonne au bas de la chaîne alimentaire et intellectuelle.

 

Je suis un Français et je vous le dis : nous pouvons continuer de nous battre pour savoir qui a raison. Nous pouvons continuer de nous insulter et de nous rabaisser sur tous les forums de France et de Navarre mais l’ennemi lui est bien tranquillement assis dans son Falcon alors je vous le dis : réveillons-nous et vite. Nous devons nous unir au-delà de toutes considérations religieuses, morales et même politiques pour lutter ensemble contre nos élites criminelles mais je doute que cela soit possible. Ce sont les grandes personnalités qui font le monde mais existe-t-il en France quelqu’un qui soit capable de rassembler le peuple, ce peuple mérite-t-il d’être sauvé ? Je crois sincèrement que nous pouvons changer les choses mais il faut cesser de mordre systématiquement les ennemis pointés par le doigt perfide de ces élites qui nous manipulent. Soyons intelligents.

 

Je dédie ce texte à tous ceux qui prennent le temps de m’insulter sur différents forums et à tous ceux qui me soutiennent. Il n’y a que l’indifférence qui ne soit pas prolifique.

 

« Il n’y a qu’une fatalité, celle des peuples qui n’ont plus assez de forces pour se tenir debout et qui se couchent pour mourir. Le destin d’une nation se gagne chaque jour contre les causes internes et externes de destruction. » Charles de Gaulle

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

https://plus.google.com/communities/103660471595038685146

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents