Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Bilderberg 2017, petit goûter entre mondialistes fortunés

Publié par ChroniquesHumaines sur 28 Juin 2017, 21:48pm

 

Comme chaque année, l’un des groupes les plus puissants et les plus discrets qui soient, a rassemblé en ce mois de juin dans la ville de Chantilly en Virginie (U.S.A.) des personnalités comptant parmi les plus influentes du monde. Il y a une erreur à ne pas commettre qui est de penser que c’est lors de ce rassemblement que sont prises bon nombre de décisions qui impacteront la géopolitique mondiale, en fait les décisions sont prises bien avant et un peu après dans des réunions bien plus secrètes que ne peut l’être la réunion du Bilderberg ; en fait lorsque les fantassins en costard choisis pour mettre en œuvre le projet politique d’envergure internationale de ces soi-disant libéraux, (qui ne sont que des oligarques fortunés aux comportements de gamins pourris gâtés), sont invités à cette fameuse réunion, ils sont déjà en « pousse » depuis au moins une bonne dizaine d’années au travers de réseaux occultes alter-universitaires ou de think-thank élitistes fermés comme la French-American Foundation qui propose notamment des stages gratuit chez l’oncle Sam pour les futurs élus.

 

Nous pouvons en citer certains comme notre Premier ministre Édouard Philippe ou notre président Emmanuel Macron mais également…sa concurrence ! À savoir messieurs Fillon et Juppé, le Bilderberg et son comité directeur gagnent à tous les coups ! D’ailleurs je tente un pari après épluchage de la liste des invités : je prédis que Annie Lööf actuelle chef du parti du centre en Suède et qui fût ministre des entreprises à seulement 28 ans pourrait devenir Première Ministre du Royaume de Suède lors des élections générales qui auront lieu en septembre 2018. Son parcours et son profil ressemblent étrangement à ceux d’un certain président et sa présence au Bilderberg semble indiquer qu’elle bénéficiera pour cela de tout le soutien nécessaire, alors pari tenu ?

 

Si j’ai souhaité rédiger un article sur le Bilderberg c’est surtout parce que la liste des invités, au-delà du comité directeur présidé par Henri de Castries, ancien PDG d’Axa et ancien directeur de l’institut Montaigne, présente des invités qui semblent plus « experts» en question militaire qu’en politique. Bien sûr beaucoup de secteurs majeurs sont représentés comme à l’accoutumée tels que des dirigeants de groupes multinationaux, de banques, d’anciens directeurs de la CIA ou du MI6 et l’actuel secrétaire général de l’OTAN ;  mais aussi des hommes présidant des groupes d’influences comme le CFR. Nous retrouvons Christine Lagarde actuelle présidente du fonds monétaire international qui est un outil de l’oligarchie et sa directrice est une habituée du Bilderberg mais aussi le président de la Banque mondiale et même des chefs d’État ainsi que Son Altesse Royale Willem-Alexander des Pays-Bas. Bref, que de la haute, un autre monde inaccessible aux manants. Ceux qui m’intéressent présentement, se sont plutôt ceux que l’on n’a encore jamais vus au Bilderberg car si nous prenons le cas des Français et que nous observons la plupart des noms qui ont participé ces dernières années, ressortent : Macron, Fillon, Juppé, Goulard… rien d’étonnant dans l’objectif de captation des gouvernements Européens mais cette année c’est différent car hormis Thomas Buberl PDG d’Axa et proche d’Henri de Castries nous trouvons le nom de : Benoît Puga et Bruno Tertrais.

 

Benoît Puga est au monde militaire français ce qu’un Jean-Pierre Jouillet était à la politique, un homme dans l’ombre mais dont l’influence ne fait aucun doute mais surtout c’est un va-t-en-guerre qui partage cette idée que l’Occident est supérieur et participe activement au projet de domination mondiale depuis très longtemps, il a notamment grandement participé au démantèlement de la Yougoslavie. Sa présence au Bilderberg ne pose pas question d’un point de vue idéologique, entre guillemets il en est, mais en revanche il semble que ses amis de hautes sphères aient à discuter de stratégie militaire d’autant que Bruno Tertrais autre français présent est un spécialiste des questions de stratégie militaire. Il est directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique et il est un ancien membre du cercle de l’oratoire qui se positionnait en faveur dans l’intervention en Irak et luttait contre l’antiaméricanisme en France, bref lui aussi est de la « famille » mais ce qui pose question c’est pourquoi les inviter ? D’autant que si nous regardons un peu sur les côtés nous trouvons également Nicholas Houghton ancien chef d’état-major des armées Britanniques et ancien numéro deux de la coalition en Irak, il est aujourd’hui à la retraite. Bref du beau linge militaire en présence qui pose question alors que nous préparent donc encore les gardiens de l’oligarchie Occidentale ?

 

Observons le programme :

 

1 L’Administration Trump : un rapport d’étape 

 

Premier couac à mon sens, de quoi je me mêle ? Le président Trump est une véritable mouche dans le potage pour l’oligarchie Transatlantique et je ne doute pas que tout sera fait pour se débarrasser de lui. L’acharnement médiatique à son encontre n’a rien à envier au traitement reçu par Poutine ou Al Assad et les gens mordent pour la plupart à l’hameçon.
 

2 Les relations transatlantiques : options et scénarios 

 

Là nous sommes au cœur du sujet, les personnes citées précédemment nous indiquent que la possibilité du déclenchement de conflits armés fait partie des « options et scénarios » très sérieusement envisagés.
 

3 L’alliance de défense transatlantique 

 

Dans un article publié récemment* j’évoquais l’éventualité de la création d’une armée Européenne du fait que l’OTAN est sous domination Américaine et qu’actuellement le chef des armées Américaines c’est Donald Trump et personne d’autre ! En cas de conflit quelles seront les positions de chacun ?


4 L’orientation de l’UE 

 

De quoi je me mêle ! Nous voyons clairement que ces élites n’hésitent pas à influer sur toutes les organisations internationales et sur bon nombre de gouvernements.
 

5 La mondialisation peut-elle être ralentie ? 

 

En rappelant que ce programme est officiel comment nier qu’un esprit de conquête habite clairement cette oligarchie ? Mais attention, leur mondialisation creuse les écarts et tous les aspects démocrato-droits-de-l’hommiste ne sont que des leurres justifiant les crimes de guerre et les crimes financiers qui ne cessent de croitre.
 

6 Les emplois, les revenus et les attentes non réalisées 

 

…et les attentes non réalisées ? Quelles attentes ! Pour ceux qui doutaient du principe de lobbying politique…


7 La guerre contre l’information 

 

Comment décrypter le terme ; « guerre contre l’information » ; à qui ce message s’adresse-t-il ? Nous nous doutons bien que les masses médias serviles ne sont pas concernées et les dernières campagnes contre l’information diffusée sur internet me laissent présager un avenir sombre pour notre dernier espace public de libre expression.


8 Pourquoi le populisme se développe-t-il ? 

 

Devine ! Andouille…


9 La Russie dans l’ordre international, Le Proche-Orient 

 

Ces points-ci sont cruciaux car en cas de conflit international la Russie pourrait bien être le leader du camp adverse et le Proche-Orient le foyer de ce même conflit.

 

10 La prolifération nucléaire

 

En cas de conflit de nos jours il est évident que la question de l’armement nucléaire est cruciale et démontre à nouveau que cette éventualité est réellement prise au sérieux.

 

11 La Chine 

 

La question chinoise est devenue absolument incontournable car elle reste insaisissable, puissante, elle est un obstacle majeur à l’établissement d’un ordre mondial capitaliste.
 

 

 

Faisons le bilan : si l’on observe attentivement la liste des nouveaux venus ainsi que les questions abordées (je suppose qu’il y a aussi un programme non officiel évidemment) il est clair que ce « groupe » est bien construit pour favoriser la mondialisation à la sauce capitaliste mais ceci n’a rien de nouveau en revanche ce qui est moins rassurant c’est que les questions militaires sont visiblement au cœur des préoccupations. Avec un peu de recul cela ressemble un peu à une réunion d’un état-major parallèle. Rien de rassurant d’un point de vue démocratique mais surtout cela nous annonce un avenir sombre. Au-delà des aspects politiques nous ne devons pas occulter que le sacrifice de simples citoyens tels que nous ne sera jamais un problème pour eux. Seule « la cause » importe et porter leur folie par-delà les océans ne doit pas rencontrer de résistance qui ne saurait être écrasée. Ce sont des suprématistes persuadés que le pouvoir doit revenir au plus méritant et que le plus méritant est celui qui a le plus de dollars en poche.

 

J’ai écrit sur le djihad en Asie, sur l’armée Européenne, sur la situation entre le Qatar et ses voisins et lorsque j’ajoute cet article j’en arrive à la conclusion que nous n’avons probable pas été aussi proche du déclenchement d’un conflit à échelle internationale depuis bien longtemps. Bien sûr que tous mes espoirs se portent vers la paix mais je ne suis pas sûr que ce soit la réflexion de tout le monde. Les enjeux sont énormes mais que les choses soient dites : si une telle guerre éclatait, alors il n’y aurait cette fois-ci que des vaincus.

 

« Tant que le peuple fermera les yeux sur les crimes de nos élites, nous serons complices. Notre ignorance et notre passivité se paieront au prix fort. Il est temps de réagir. » C.H.

 

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

https://plus.google.com/u/0/communities/103660471595038685146

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents