Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Djihad en Asie du sud-est

Publié par ChroniquesHumaines sur 7 Juin 2017, 17:39pm

Je pense que l’Asie du sud-est va bientôt devenir le théâtre de tentatives de renversements de gouvernements ou du moins de culture. Plusieurs indices semblent aller dans ce sens même si la plupart des articles que j’ai pu lire dans la presse « conventionnelle » disent tout le contraire, mais c’est cela justement qui m’a mis la puce à l’oreille, pourquoi tous les journaux appuient là-dessus et vont dans le même sens sans la moindre nuance ? La situation des groupes djihadistes en Asie du sud-est dont les populations sont majoritairement Musulmanes est assez floue. En effet beaucoup de questions se posent quand on compare arguments des médias et situation réelle. Éclaircissons un peu tout ça :

 

Dans la tête d’un Occidental lambda, l’islam c’est un truc d’Arabe ! Bien sûr cela est faux à tel point que l’Indonésie est actuellement le plus grand pays musulman du monde avec pas moins de 225 millions de musulmans pour un peu plus de 250 millions d’habitants soit 87.2 % de la population, c’est plus que tout le Maghreb réuni, dix fois plus que l’Arabie Saoudite et loin devant le Pakistan en Asie lui aussi et qui compte 178 millions de musulmans principalement Sunnites. L’islam est présent en Asie du sud-est depuis le XIIIème siècle et s’est imposé progressivement ce n’est donc pas du tout un phénomène nouveau, en revanche les Malais et autres peuplades qui couvrent le plus grand archipel du monde ont leurs cultures et leurs histoires propres. Ainsi « leur islam » et les valeurs qu’il véhicule se sont peu à peu confondus et l’islam en Asie du sud-est est traditionnellement modéré et tolérant des autres cultures. En Indonésie par exemple qui est une république, la constitution reconnaît six religions dont l’hindouisme et la chrétienté également présente du fait des nombreuses colonisations qui ont martyrisé ces populations.

 

Alors d’où vient ce djihad et doit-il nous faire peur ? À nous je ne sais pas mais aux populations locales c’est une autre histoire parce que la particularité des djihadistes c’est qu’ils ne font pas de cas des frontières, ils sont présents en Indonésie et en Malaisie majoritairement musulmans mais aussi au sud des Philippines, de la Thaïlande ou encore à Singapour et bien sûr le sultanat de Brunei musulman aux trois quarts.

 

La réalité c’est que cette montée en puissance de l’islamisme radical dans cette région du monde n’est pas due au hasard, la colonisation a fait son œuvre : Britannique, Espagnols, Français, Hollandais y ont pris leur part mais depuis un peu plus d’un siècle un autre acteur bien plus sournois et dont on parle peu s’est aussi illustré dans la région par tout un tas d’actes plutôt barbares : les États-Unis d’Amérique ! Oncle Sam n’était pas très loin évidemment, ce même Oncle Sam a racheté les Philippines à l’Espagne pour 20 millions de dollars en 1898 après avoir tout fait pour soutenir la rébellion contre les Espagnols. Pour parvenir à leurs fins ils se sont servi d’un certain Andrés Bonifacio un franc-maçon qui fondera en 1892 une société secrète nommée en abrégé Kapitunan mais dont la forme longue, par ses initiales, forme l’acronyme K.K.K. et qui s’est donné pour but de déclencher la révolution afin d’obtenir l’indépendance comme le firent autrefois ses modèles américains face à l’Anglais mais il fût lui-même trahis et exécuté à 33 ans. Les Philippins emmenés par le nouveau leader de la révolution Aguinaldo ont dû de nouveau combattre pour leur indépendance mais cette fois contre les États-Unis qui avaient préparé leur coup en chassant les Espagnols et en manipulant les révolutionnaires. Une guerre terrible qui verra la victoire américaine après qu’ils aient corrompu Aguinaldo devenu Président, qui s’est enfui les poches pleines de dollars Mexicains. Nous voyons déjà là clairement la patte des Américains, soutenir des révolutions et installer des régimes autoritaires à leur botte quand ils ne s’installent pas eux-mêmes. Les Américains ont notamment été les principales soutient de l’impitoyable dictateur indonésien Soeharto qui massacra des millions de communistes et dont la quasi-totalité des collaborateurs ont étudié aux États-Unis.

 

Suite à plusieurs révoltes les Américains ont perdu la main aux Philippines qui sont leur porte d’entrée en Asie du sud-est et ont vu également s’éloigner d’eux les Anciennes colonies Britanniques alliées alors que faire ? Comment continuer de profiter des mânes que sont capables de produire ces pays qui compteraient parmi les plus riches du monde sans nos crimes sur place ?

 

Eh bien on ne change pas une équipe qui gagne, il suffit de s’appuyer sur la jeunesse musulmane crédule, d’en envoyer certains étudier en Arabie Saoudite (ce qu’ont permis à grande échelle les États-Unis grâce à de nombreuses bourses d’études généreusement attribuées) et d’en envoyer d’autres combattre en Afghanistan contre les méchants russes. Une fois les survivants rentrés au pays, vous avez un joli noyau d’illuminés bien endoctrinés par les courants Wahhabites et Talibans et vous passez d’un courant insurrectionnel musulman à vocation indépendantiste à une véritable branche d’Al Qaida ! Ce qui fût fait dans les années 80. Si vous ajoutez à cela une belle magouille destinée à déstabiliser économiquement la région comme ce fut le cas dans les années 90 car après la chute du communisme bien sûr les capitalistes ne se sont pas contentés d’envahir la Russie ils se sont pointés dans tous les États sous influence communiste qui est toujours très grande en Asie, le but à long terme étant de faire tomber la Chine dans le joug Occidental ce qui a échoué mais tous ces pays ont vu arriver des flots de capitaux étrangers dont les dirigeants n’allaient pas se priver sauf qu’a la fin de la décennie les capitaux comme par magie se sont retiré ! Un véritable tsunami orchestré de main de maître par les Occidentaux et qui a ravagé l’économie du Timor jusqu’à la Corée, le tour était joué, l’Asie du sud-est entrait définitivement dans la grande danse libérale-mondialiste.

 

Aujourd’hui les djihadistes d’Asie du sud-est ont prêté allégeance à Daesh, ils suivent leur doctrine et emploient les mêmes méthodes, Bali et Jakarta entre autres sont en proie à des attentats récurrents et parfois très meurtriers, et surtout ils aspirent à la création d’un véritable califat et quand je lis dans la presse que leur influence est nulle j’aimerais rappeler que les lois Malaisiennes se radicalisent : le yoga a été interdit et les non musulmans ne peuvent plus utiliser le mot Allah, j’aimerais rappeler aussi que Brunei depuis peu applique la charia même si les minorités religieuses continuent d’exister. Qui finance désormais ces groupes armés ? Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un archipel géant et que certaines îles sont contrôlées par les djihadistes qui agissent en véritables contrebandiers devenant un État dans l’État et avec lequel l’Occident commerce. L’emprise des Américains est indéniable et l’influence des Saoud sur la jeunesse musulmane ne cesse de prendre de l’ampleur. Nous ne sommes peut-être pas loin d’un printemps asiatique car de plus en plus de musulmans, en Indonésie et en Malaisie, réclament clairement que l’islam soit la religion de l’État, ce sont des républiques. Dans un pays chrétien comme les Philippines on parle d’autonomie voire d’indépendances comme sur les îles de Jolo et Mindanao.

 

Derrière ces groupes djihadistes nous trouvons les mêmes influences et les mêmes financements que pour les fidèles du Moyen et Proche-Orient et en Afghanistan. C’est le poids du spirituel pour soumettre le peuple et les gouvernements récalcitrants, c’est la colonisation à l’Américaine, sombre et sournoise. Je viens d’évoquer quelques raisons qui pouvait expliquer le soudain intérêt pour les actions terroristes en Asie du sud-est mais il y en a peut-être d’autres sous-jacentes et beaucoup moins visibles comme par exemple le fait que l’Indonésie ait décidé en 2008 de quitter l’Organisation des pays producteurs de pétrole pour contrôler le prix de son exportation ou bien encore les mesures prises pour restreindre la production d’huile de palme qui cause des dégâts environnementaux catastrophiques, voire même pourquoi pas la répression sans pitié exercée à l’encontre des trafiquants de drogue. Peut-être parce que la Malaisie est un des leaders du mouvement des non-alignés (né durant la guerre froide ce mouvement refusant de prendre parti pour une superpuissance regroupe deux tiers des membres des Nations unies et lutte notamment contre l’impérialisme et la néo-colonisation). Peut-être tout simplement parce que l’Asie du sud-est regorge de pétrole, de gaz et de minerais en tous genres. Peut-être est-ce un peu tout cela en même temps mais ce qui est sûr c’est que tous ceux qui ont ouvert les yeux sur ce que fait vraiment l’Occident avec ses soi-disant droits de l’homme en terre étrangère ne doutent pas qu’il y ait encore quelques poignées de dollars derrière tout ce remue-ménage.

 

Le djihad en Asie du sud-est n’a plus rien à voir avec ces groupes indépendantistes qui menaient leur guérilla indépendamment les uns des autres il y a quelques années, de nos jours c’est une branche de Daesh qui s’appuie sur l’Arabie Saoudite, qui elle-même s’appuie sur les États-Unis ; tout est dit. Il suffira de livrer des armes à quelques fous furieux endormis dans les villes tout en faisant le nécessaire pour que la misère justifie un soulèvement populaire et reproduise ainsi ce que nous avons déjà vu en Libye et en Syrie ou plus anciennement en Afghanistan ou en ex-Yougoslavie. Le fait que les événements patinent en Syrie du fait de l’intervention Russe il n’est pas improbable que les Occidentaux cherchent de nouveaux territoires à conquérir, c’est dans leur nature et les territoires d’Asie du sud-est semblent être une cible toute trouvée.

 

Dans la tête d’un Occidental lambda ce sont des mouvements terroristes, la réalité est qu’il s’agit de mouvement politique créé, formé et manipulé par les Saoudiens et les Américains, appuyé et soutenu par tous ceux qui comme la France : gravitent autour pour se partager les miettes. Le djihadisme mondial est le fruit des politiques de colonisation Occidentales et l’Asie du sud-est n’échappe pas à cette règle. Les Occidentaux ont déjà soutenu et soutiennent encore un nombre hallucinant de régimes dictatoriaux, les radicaux musulmans sont de ceux-là, ils sont corruptibles et manipulables, du pain béni pour les conquérants de la démocratie.

 

Nous pourrions disserter des heures sur la métamorphose de l’Islam en Asie du sud-est mais ce qui est sur c’est que cette région du monde asiatique subit les assauts Occidentaux depuis au moins le XVIème siècle et que Daesh tout comme Al Qaida et consorts ne sont que des pions. Pour l’instant les gouvernements résistent mais pour combien de temps et que se passera-t-il si Daesh écrasé décide de jouer son va-tout simultanément partout dans le monde ? Les journaux conventionnels font bonne figure et rassurent la populace mais la vérité c’est que ces groupes radicaux sont loin d’être inoffensifs, ils sont de plus en plus organisés et constituent une réelle menace qui pourrait conduire à une fracture dévastatrice entre la population musulmane et le reste des populations de l’archipel dans son ensemble.

 

Le djihad ne serait pas ce qu’il est sans les crimes de guerre Occidentaux et en réponse nous avons choisi d’élire un président libéral tout droit sorti de chez Rothschild. Les peuples Occidentaux dans leur ensemble ignorent cela et ainsi ne se sentent pas coupables mais lorsque viendra l’heure de rendre des comptes… Nous sommes les complices de comportements aboutissant à des catastrophes humanitaires sans précédent et c’est ce que l’histoire retiendra de cette vaste escroquerie qu’est la démocratie Occidentale.

 

Je dédie cet article aux victimes de Manchester, Kaboul, Londres et tous les autres.

 

« Celui qui oublie ses racines n’atteint jamais sa destination. » Proverbe Philippin

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

https://plus.google.com/communities/103660471595038685146

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents