Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chroniqueshumaines

chroniqueshumaines

Journal d'un mammifère en colère!


Pourquoi la dissidence française est-elle totalement inefficace ?

Publié par ChroniquesHumaines sur 23 Juillet 2017, 11:43am

 

 

Dissidence : nom féminin (base latin dissidentia) ; Définition : action ou état de quelqu'un ou d'un groupe qui ne reconnaît plus l'autorité d'une puissance politique à laquelle il se soumettait jusqu'alors.

 

FNistes, Mélenchonistes, Asselinistes, Dieudonnistes, Soraliens et j’en passe. Adorateurs des théories de Pierre Hillard, Thierry Meyssan ou de Jacques Grimault, il y a dans ce pays bon nombre de citoyens qui contestent avec plus ou moins de véhémence toute ou partie des vérités officielles et que l’on appelle dans les médias conventionnels : les conspirationnistes.

 

Dans un monde où tous les regards se fixent sur l’alpha et l’oméga là où il faudrait étudier l’ensemble de l’alphabet : l’ensemble des pensées dissidentes, et Toutatis sait à quel point elles sont nombreuses, sont rangées dans le tiroir du bas au milieu des chaussettes racistes et des slips déconnectés qui voient des reptiliens et des satanistes à tous les coins de rue. Comment être crédible dans ce fatras de grand n’importe quoi ? Pourtant c’est souvent ici, dans ce dernier tiroir que sont dites les vérités qui dérangent. J’ai bien conscience d’être moi-même dans ce dernier tiroir, que ce soit socialement ou en tant qu’auteur, difficile de penser dans un monde où tout est fait pour saborder la réflexion.

 

La dissidence en France a une longue histoire. Elle fut populaire avec la Fronde, bourgeoise avec la révolution, indispensable avec l’occupation Allemande, qu’en est-il aujourd’hui ? Le Front National a cristallisé toutes les attentions depuis des années mais le 11 septembre 2001 a changé la donne. Certes il y a eu l’assassinat de J.F.K. qui reste encore aujourd’hui un grand mystère mais les attentats de 2001 ont littéralement fait exploser les théories conspirationnistes et surtout elles se sont découvert des leaders ayant chacun leurs explications et surtout ses coupables. Sionistes, maçons, extraterrestres sans compter toutes ces théories déjantées qui font fureur comme la terre plate, et ta sœur elle est plate ?

 

Alors quel est problème ?

 

Le business ! Le business est le cœur de tous nos problèmes, le problème c’est la soif de pouvoir incarné aujourd’hui par l’argent qui s’amasse grâce au business. Ce n’est qu’une lutte de domination aussi bestiale que stupide point barre ! Et le problème de la dissidence c’est que la plupart de ces leaders passent leur temps à s’écharper et à se dénigrer entre eux ! Les célébrités réfractaires font le jeu du pouvoir et des médias en luttant les uns contre les autres et tout cela n’est encore une fois qu’une question d’ego :

 

            « _C’est moi que j’ai raison et que je suis le plus fort un point c’est tout ! »

 

Nous en avons même vu en venir aux mains, c’est grave. Mais ce n’est même pas cela qui me dérange le plus, non ce qui me paraît complètement dingue c’est que la plupart des contestataires les plus connus et les plus influents se décrédibilisent eux-mêmes ! Je vais devoir balancer un peu mais c’est que vraiment je trouve cela dommage. Prenons Pierre Hillard par exemple, ce type est une mine d’or, il est cultivé, intelligent, pointu et propose des théories intéressantes notamment au sujet de l’influence Britannique mais pourquoi diable bifurquer en fin de discours sur le miracle de Fatima ? Toute personne ayant suffisamment étudié l’histoire sait que le problème est politique et que la guerre de nos jours et principalement économique, le type nous propose un travail extraordinaire et vient gâcher l’ensemble avec des considérations religieuses dont on se fout royalement. C’est dommage parce que cela décrédibilise son travail qui n’est pourtant pas mauvais. Idem pour Marion Siguaut qui après des recherches historiques intéressantes bifurque sur la pédophilie allant jusqu’à accuser Louis XV !

 

Et que dire de Jacques Grimault dont les recherches sur les anciens monuments soulèvent nombre de questions extraordinaires, pourquoi aller nous farcir avec des histoires de bonhommes verts ? Nul ne sait qui a construit ces foutues pyramides mais rien ne prouve que ce soit des extraterrestres. Encore une fois c’est dommage parce qu’ils relèvent des incohérences qui méritent d’être mises en lumière mais impossible d’être crédible dans ces conditions. Pareil pour Deï mian qui dévie à la fois sur Grimault avec son nouveau côté ufologue mais aussi sur Dieudonné avec son côté businessman.

 

Quoi Dieudonné ? Désolé mais j’ai déjà dit que sa proximité avec Alain Soral l’avait rendu trop axé sur les Juifs mais ce qui devient vraiment pathétique c’est le business qui va avec. Le bal des quenelles est devenu un véritable salon pour ceux qui vivent de la dissidence. Chaque décor de vidéo ressemble à un étale de marché aux puces rempli de camelotes complètement ridicules, tout cela devient ridicule. La crédulité humaine est un marché impérissable.

 

Et que dire de ceux qui agissent en politique entre le F.N. qui ne ressemble plus à rien, l’extrême gauche qui n’existe plus et les insoumis portés par un type agressif, hautain ? Asselineau ? Il fait ce qu’il peut mais il manque clairement de charisme et se donne des airs trop instruits pour séduire à grande échelle. Alors que reste-t-il ? Pas grand-chose il faut bien l’admettre. Non seulement il n’y a aucune cohésion entre les différents mouvements mais ils se tirent carrément dans les pattes. Il n’y a encore personne aujourd’hui qui soit en mesure de rassembler tous ceux qui n’adhèrent plus aux discours officiels. Ce qui est sûr c’est qu’il y a ceux qui pensent qu’il faut en passer par les armes pour changer les choses et ceux qui préfèreraient passer par des voies plus intelligentes.

 

Ce sont les grands hommes qui font les grands mouvements. Luther King, Gandhi, Mandela, qui sera le nôtre ? Pour l’instant je ne vois personne qui soit en mesure de l’incarner et sans lui la dissidence restera désunie et par conséquence : inefficace. Attention que les choses soient claires, je ne parle pas d’un messie à la Jésus mais bien d’un leader à la de Gaulle. Quelqu’un qui aura les épaules pour porter les décisions, le charisme pour entraîner les foules et surtout l’intelligence pour trouver un ensemble de compromis qui faciliteront la cohésion entre les différents groupes.

 

Les élites sont non seulement très riches mais elles sont surtout très bien organisées, alors comment pourrions-nous avoir gain de cause et reprendre le pouvoir sans un minimum de cohésion ? La cohésion, et cela a toujours été vrai, est la clef de la réussite dès que les événements impliquent que plusieurs individus agissent pour un même objectif et ce qui est tout aussi vrai c’est qu’un bateau a besoin d’un capitaine pour stabiliser l’ensemble de l’équipage. La cohésion dépend bien moins des règles que de celui qui en garantit leur application.

 

Ce qui est sûr c’est que les écarts se creusent, que la sécurité sociale disparaît, que l’éducation n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ce qui est sûr c’est que les politiques Occidentales déstabilisent le monde et que nous sommes occidentaux. Ce qui est sûr c’est que ce peuple est endormi et que rien ne changera avant que quelqu’un ou quelqu’une ne sorte du lot et entraîne l’ensemble vers un grand réveil avant que les industriels ne nous aient entraînés vers un avenir sombre où tout ne sera plus qu’une question de business et nous y sommes presque. En attendant il faut que chacun prenne sur soi et se fasse sa propre opinion. Tant que nous n’aurons pas retrouvé un esprit politique vivace nécessaire dans une démocratie, nous continuerons de voir que nos libertés s’amenuisent et que notre niveau de vie régresse.

 

Réveillons-nous, la dissidence ce devrait être tous ceux qui souffrent, tous ceux qui galèrent, si c’était le cas la dissidence serait efficace. Le peuple souverain doit prendre son destin en main et ne plus se laisser diriger par des escrocs.

 

« Pour examiner la vérité, il est besoin une fois dans sa vie de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut. » René Descartes

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

https://plus.google.com/communities/103660471595038685146

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents